l’épidémie est-elle enfin derrière nous?


DÉCRYPTAGE – La vaccination pourrait ne pas être suffisante pour nous prémunir d’un rebond.

Le Covid-19 n’est pas encore à ranger dans les manuels d’histoire, mais l’épidémie semble bien se diriger vers sa fin. Tous les indicateurs sont au vert: les admissions quotidiennes à l’hôpital ou en réanimation sont en baisse, tout comme le nombre de cas quotidiens et la mortalité. Le nombre de nouveaux cas devrait très bientôt tomber sous la barre de 10.000 par jour, avec 10.709 tests positifs le 25 mai (calculé sur une moyenne de sept jours glissants) contre près de 17.000 il y a quinze jours.

Toujours au 25 mai, un peu moins de 140 personnes ont été admises dans un service de soins intensifs ; ils étaient encore le double il y a plus de deux semaines. On compte désormais près de 3400 patients pris en charge dans ces services, contre presque 6000 en début de mois lorsque le confinement a cessé.

L’impact des réouvertures

«La décrue de l’épidémie a été plus rapide que ce que nous laissaient penser nos modèles il y a un mois, note Simon Cauchemez, épidémiologiste à l’Institut Pasteur et membre du Conseil scientifique.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *