destinations possibles pour les Français, pass sanitaire… Notre carte, pays par pays


INFOGRAPHIE – Avec le déconfinement et la mise sur rail du pass sanitaire, les voyages sont à nouveau envisageables dans un nombre croissant de pays. Italie et Portugal lèvent la quarantaine pour les Français. Mais des restrictions restent en vigueur : test PCR, vaccin, couvre-feu… Nos dernières informations sur les destinations touristiques en Europe.

Ouverture des frontières, pass sanitaire, déconfinement… Le contexte

  • La France, en levant ses restrictions kilométriques le 3 mai, rend possible le tourisme à l’étranger. Les voyages touristiques restent toutefois interdits au-delà de l’Europe, sauf motif impérieux.
  • La situation sanitaire s’améliorant, la France quitte son statut de «zone à risque» selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) : son taux d’incidence est majoritairement inférieur à 500 cas pour 100.000 personnes sur 14 jours, au 26 mai. Seule l’Île-de-France dépasse aujourd’hui ce taux.
  • L’Assemblée nationale a finalement adopté le «pass sanitaire». Il sera opérationnel à partir du 9 juin via l’application TousAntiCovid, et facilitera les voyages en Europe.
  • Dans l’Hexagone, l’industrie du tourisme se prépare à des séjours de printemps et d’été franco-français. Mais la soif de voyage est vive : les confinements successifs pourraient attiser l’envie de repartir à l’étranger, une forme de «tourisme de revanche».
  • Les destinations du sud de l’Europe promeuvent le retour des touristes internationaux cet été, Grèce Espagne et Croatie en tête. La plupart des pays d’Europe se déconfinent progressivement: Italie et Portugal ont levé à leur tour la quarantaine obligatoire pour les Français.
  • Vaccinés ou pas, les Français pourront voyager sur le Vieux Continent cet été, dans des conditions qui restent à déterminer. Au-delà, on se prépare : le 9 juin, une liste de destinations extra-européennes sera dévoilée.

Pour vous aider à y voir plus clair, la rédaction du Figaro recense dans une carte interactive les informations détaillées sur les restrictions concernant les voyageurs français.

Quels sont les contrôles aux aéroports, quels documents sont exigés, faut-il s’astreindre à une quarantaine… Ces informations sont vérifiées auprès de plusieurs sources officielles (autorités locales, ambassades, site de France Diplomatie). Elles sont mises à jour quotidiennement.

Conditions de retour en France

Les voyageurs français de plus de onze ans de retour d’un pays de l’espace européen (Union européenne, Andorre, Islande, Norvège, Suisse, Monaco…) doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures à leur arrivée. Attention, les prix des tests peuvent être élevés dans les autres pays : de 180 € à 300 € en Suède, une centaine d’euros en Espagne… Ceux qui reviennent d’un État extérieur à l’espace européen devront en plus s’engager à s’auto-isoler pendant sept jours, puis refaire un test PCR.

Par crainte des variants, les

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *