Quand les stars du petit écran font le bonheur de la presse



Quand les stars du petit écran font le bonheur de la presse

« C’est une très bonne nouvelle pour le dynamisme du marché de la presse!, martèle Stéphane Haitaian, directeur exécutif du pôle magazine et digital de Reworld Media. Une bonne nouvelle, vraiment? L’éditeur, comme plusieurs de ses concurrents, a en tout cas trouvé dans les titres bâtis autour de people des médias – les magazines « incarnés » dans le jargon consacré – un très juteux filon. Après Dr Good!, la gazette de Michel Cymes née en 2017 (sous la houlette de Mondadori, dont les actifs ont été repris par Reworld  à l’été 2019) ; puis Mission Patrimoine, trimestriel estampillé Stéphane Bern, Reworld Media lance ainsi ce 4 juin Entre Nous, féminin bimestriel autour de Faustine Bollaert.

Une gazette en préparation chez CMI autour de Claude de Koh-Lanta

L’animatrice vedette, notamment sur France2, a conclu un contrat de directrice éditoriale avec le groupe de presse, pour piloter le choix des sujets et réaliser certains contenus – tel le grand entretien du premier numéro, avec Marc Lavoine. Le magazine travaille par ailleurs avec l’agence La Fabrique à contenus. Reworld Media, par ailleurs propriétaire de nombreux titres comme L’Autojournal, Biba, Grazia, Sciences & Vie, etc. espère frapper fort avec ce nouveau bimestriel, qui débarque sur le marché encombré des

féminins avec une mise en place de 200.000 exemplaires.

Son concurrent CMI France, émanation du groupe de presse de l’homme d’affaires Daniel Kretinsky, n’est pas en reste. Après « S », le magazine de Sophie Davant (170.000 exemplaires tirés pour le numéro 4), en vente depuis fin 2020 et qui fait un tabac, l’éditeur lancera le 17 juin Jeux vous aime, un journal de jeux (Sudoku, mots croisés…) imaginé autour de la personnalité Patrick Sébastien. Il finalise aussi depuis plusieurs semaines un concept s’appuyant sur Claude Dartois, tête d’affiche de Koh-Lanta, dont la notoriété – et le nombre de projets médias ne cesse de croître. En mars, c’était autour de Prisma, dont Vincent Bolloré vient de se porter acquéreur qui lançait un bimestriel dédié à l’immobilier et à la déco, porté par Stéphane Plaza, Bienvenue chez vous by Stéphane Plaza, valeur sûre de M6.

Lire aussiKoh-Lanta passe l’épreuve Covid

Un modèle low cost rodé… et assumé.

Pour tous ces titres, le modèle économique est bien rodé: une star, un pilote aguerri aux commandes – tel Jérémy Parayre chez CMI pour les magazines incarnés, par ailleurs directeur de la rédaction de Télé 7 Jours – … et pléthore de pigistes. Il est surtout totalement assumé: « Après des années à créer des nouvelles marques – prise de risque maximale! -, puis à capitaliser sur des franchises telles Closer, Grazia ou Elle, une méthode qui permet de limiter la casse mais exige tout autant d’investissements au lancement, les titres incarnés permettent de gagner du temps et de l’argent », professe Stéphane Haitaian.

La botte secrète, selon lui? Le choix même de ces people têtes de gondole, « des personnalités experts et crédibles sur le secteur – Michel Cymes dans la santé, Stéphane Bern pour le patrimoine – et dont la mobilisation de leur communauté, par nature engagée, suffit à faire d’elles des marques. » Ainsi l’influenceuse Roxane, de l’Atelier de Roxane, papesse de la pâtisserie et des réseaux sociaux, qui fait aussi l’objet d’un magazine depuis 2018.

La notoriété, et les audiences, à la télé, sur les réseaux sociaux ou à la radio, font le reste. Et sans avoir, en plus, à investir, des gros budgets en publicité, émissions et animateurs suffisant généralement à faire le buzz. Du moins le temps que durent leur succès…



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *