pourquoi l’annonce du gouvernement prête à confusion


DÉCRYPTAGE – Comme l’a fait savoir le secrétaire d’État au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne ce matin, voyager au-delà de l’Europe sera envisageable dans une majorité de pays du monde à compter du 9 juin. Du moins en théorie… On vous aide à y voir plus clair.

C’est une première étape pour la reprise du tourisme mondial, mais ce n’est pas encore un blanc-seing, loin de là. La France, qui exigeait jusqu’à présent un «motif impérieux» pour se déplacer au-delà de l’Europe, va le supprimer pour les voyageurs vaccinés pour la plupart des destinations à compter du 9 juin, comme l’a fait savoir le secrétaire d’État au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne au micro de RMC ce vendredi.

Depuis le mois d’avril, une poignée de pays sont déjà classés par la France en «vert» (Australie, Corée du Sud, Israël…) ou en «rouge» (Inde, Afrique du Sud, Brésil…), selon le niveau de circulation de l’épidémie de Covid-19 et la présence de variants. Une liste orange, qui comprend la majeure partie des pays du monde et notamment les États-Unis et le Maghreb, vient désormais s’y ajouter.

En résumé :

  • Vers ou en provenance d’une zone verte : les vaccinés pourront voyager sans contrainte ; les non vaccinés sur présentation d’un test PCR négatif de moins 72 heures.
  • Vers ou en provenance d’une zone orange : les vaccinés pourront voyager sur présentation d’un test PCR négatif de 72 heures ; les non-vaccinés pour un motif impérieux uniquement.
  • Enfin, vers ou en provenance d’une zone rouge : les vaccinés ne pourront voyager que pour un motif impérieux, en aucun cas pour des motivations touristiques.
La carte publiée ce vendredi par le gouvernement qui liste les pays verts, orange et rouges. Service de presse du Premier ministre

Pourquoi cela prête à confusion

Sauf que, et c’est là que le bât blesse, qu’un pays soit classé «vert» ou «orange» n’induit pas nécessairement qu’il est possible de s’y rendre… Chaque État reste souverain

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 56% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *