Basket: les Bleues terminent par un 6e succès avant l’Euro, Gruda dépasse Fijalkowski



Basket: les Bleues terminent par un 6e succès avant l'Euro, Gruda dépasse Fijalkowski

L’équipe de France féminine de basket a bouclé sa campagne de préparation à l’Euro-2021 (17-27 juin) par un sixième succès, face à la Suède 71-51 samedi à Mulhouse, un match lors duquel Sandrine Gruda est devenue la meilleure marqueuse de l’histoire des Bleues, dépassant Isabelle Fijalkowski.

Comme lors de la rencontre remportée la veille face à ces mêmes Suédoises (77-61), les Françaises ont été intraitables et ont signé une sixième victoire en autant de matches de préparation.

Avec deux succès contre l’Espagne, double championne d’Europe en titre (2017, 2019), puis deux autres face à l’Italie et enfin la Suède, les Françaises ont fait le plein de confiance avant l’Euro, où elles partiront en quête d’un troisième titre européen, après les sacres de 2001 et 2009.

Les joueuses de Valérie Garnier devaient initialement affronter les Turques cette semaine, mais celles-ci ont connu des problèmes d’autorisations liées à la pandémie de Covid-19 et n’ont pu se mesurer à la Suède et la France à Mulhouse.

Déjà meilleure scoreuse lors de la première confrontation face à la Suède vendredi, l’intérieure Sandrine Gruda, 33 ans, est entrée dans l’histoire du basket féminin français en améliorant la marque de 2.567 points du pivot Isabelle Fijalkowski pour la porter à 2.578.

Pour sa 197e sélection, Gruda n’avait que trois points à inscrire pour devancer Fijalkowski (championne d’Europe en 2001, quart de finaliste aux Jeux de Sydney en 2000), ce qu’elle a fait dès les premières minutes du match avec un panier à deux points, puis un nouveau panier à deux points bonifié d’un lancer franc.

Meilleure marqueuse de la rencontre, comme lors de première rencontre face aux Suédoises la veille, Gruda a inscrit 13 points au total, suivie par Valériane Vukosavljevic et Marine Johannes, 11 points chacune.

« Je tiens à remercier mes coéquipières car sans elles je n’aurais pas pu être la meilleure marqueuse de tous les temps. Ça me touche et ça fait très plaisir. Je veux servir d’exemple à la jeune génération qui arrive. J’ai poussé une porte. À elles de faire encore mieux » a déclaré l’intérieure devant le public, à l’issue du match.

Sa jeune coéquipière, Tima Pouye, 22 ans, avait déjà reçu le message en marquant ses premiers points en bleu (7).

Après ce dernier match, les Françaises, vice-championnes d’Europe lors des quatre dernières éditions, vont commencer un stage final de préparation le 11 juin à Strasbourg, avant d’y entamer leur phase de poules de l’Euro contre la Croatie, le 17 juin. Elles affronteront ensuite la République Tchèque le 18 juin et la Russie le 20 juin. L’Euro se terminera à Valence en Espagne.



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *