Les dirigeants du G7 s’engagent à augmenter leurs contributions au financement du climat



Les dirigeants du G7 s'engagent à augmenter leurs contributions au financement du climat

CARBIS BAY, Angleterre (Reuters) – Les dirigeants du G7 s’engageront dimanche à augmenter leurs contributions au financement de la lutte contre le changement climatique afin de respecter un engagement de dépenses de 100 milliards de dollars (82 milliards de dollars) par an pour aider les pays les plus pauvres à réduire leurs émissions de carbone et à faire face au réchauffement de la planète.

Dans le cadre de plans destinés à accélérer le financement de projets d’infrastructure dans les pays en développement et à favoriser le passage à des technologies renouvelables et durables, les pays du G7 s’engageront à nouveau à atteindre l’objectif fixé.

Les pays développés sont convenus aux Nations unies, en 2009, de verser ensemble 100 milliards de dollars par an d’ici à 2020 pour financer le climat dans les pays les plus pauvres, dont beaucoup sont aux prises avec la montée des eaux, les tempêtes et les sécheresses aggravées par le changement climatique.

Cet objectif n’a pas été atteint, en partie à cause de la pandémie de coronavirus qui a contraint le gouvernement britannique à reporter à cette année la Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP26).

Les dirigeants du G7 devraient également définir des mesures pour réduire les émissions de carbone, notamment en mettant fin à la quasi-totalité des aides publiques directes au secteur des énergies fossiles à l’étranger et en supprimant progressivement les voitures à essence et diesel.

(Elizabeth Piper; version française Camille Raynaud)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *