ouverture en France de la vaccination pour les adolescents


LE POINT SUR LA SITUATION – Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Uniquement en centre, avec l’autorisation des deux parents et le consentement du mineur: la vaccination des adolescents contre le Covid-19 débute mardi sous certaines conditions avec, comme principal enjeu, l’augmentation de la couverture vaccinale pour limiter au maximum la circulation du virus.

L’OMS a mis en garde: le vaccin se déploie moins vite que le virus, notamment le variant delta qui inquiète le Royaume-Uni et justifie le report de la dernière étape de déconfinement de quatre semaines.

  • La vaccination des adolescents s’ouvre mardi sous certaines conditions

La vaccination sera ouverte à tous les enfants de 12 ans et plus à partir de mardi, soit potentiellement plus de 3 millions et demi de personnes. Avec une exception: les adolescents ayant développé un syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (PIMS) à la suite d’une infection par le SARS-CoV-2, pour lesquels la vaccination n’est pas recommandée. La vaccination des mineurs nécessite l’autorisation des deux titulaires de l’autorité parentale mais la présence d’un seul sera requise lors de l’injection.

À VOIR AUSSI – Emmanuel Macron annonce l’ouverture de la vaccination «pour les adolescents et les plus jeunes»

  • Angleterre: report de la levée des dernières restrictions

Le premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé lundi soir le report de la levée des dernières restrictions en Angleterre, en raison de la poussée du variant Delta du coronavirus.

«Nous sommes très préoccupés par le variant Delta qui se propage plus rapidement que prévu» a-t-il déclaré. La dernière étape du déconfinement, prévue initialement le 21 juin (réouverture de discothèques notamment) a été reportée au 19 juillet.

À VOIR AUSSI – Covid-19: dépassé par le variant Delta, Boris Johnson met en pause le déconfinement

  • Le virus circule plus vite que les vaccins, met en garde l’OMS

«Le virus se déplace plus rapidement que la distribution mondiale de vaccins», a déploré lundi le patron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, appelant les pays riches à faire plus et plus vite après la promesse des dirigeants du G7 de redistribuer un milliard de doses de vaccins d’ici la fin 2022 aux pays pauvres.

  • En Israël, fin de l’obligation du masque dans les lieux publics fermés

Israël a annoncé lundi soir la fin imminente de l’obligation de porter un masque dans les lieux publics fermés, une des dernières mesures en vigueur dans l’État hébreu dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Israël a assoupli début juin les restrictions sanitaires pour ses habitants mais maintient encore des mesures drastiques pour les visiteurs arrivant de l’étranger.

À VOIR AUSSI – «Maintenant, je peux sortir sans crainte»: Israël ouvre aux adolescents de 12-16 ans sa campagne de vaccination contre le Covid-19

  • Jauge pour l’Euro augmentée

Les demi-finales et la finale de l’Euro 2020 se joueront devant 40.000 fans à Wembley, la plus grande foule réunie au Royaume-Uni depuis plus de 15 mois, les autorités ayant augmenté lundi la jauge dans le cadre d’évènements publics-test.

«Nous voulons rassembler des preuves supplémentaires sur la façon dont nous pouvons reprendre les grands événements en toute sécurité», a déclaré le ministre de la Culture, Oliver Dowden.

  • Allemagne : vers une levée du masque progressive

L’Allemagne s’oriente vers une levée progressive de l’obligation de porter un masque grâce à une forte accalmie des infections au Covid-19 dans le pays, a indiqué lundi le ministre de la Santé.

  • Novavax dit son vaccin efficace à 90%, contre les variants aussi

L’entreprise de biotechnologie américaine Novavax a affirmé lundi que son vaccin anti-Covid était efficace à plus de 90%, y compris contre les variants, après une étude réalisée sur près de 30.000 personnes aux États-Unis et au Mexique.

  • Pfizer et AstraZeneca efficaces contre le variant Delta

Deux doses des vaccins Pfizer/BioNTech ou AstraZeneca/Oxford protègent à plus de 90% contre les hospitalisations après avoir contracté le variant Delta du coronavirus, initialement apparu en Inde, selon une étude publiée lundi par les autorités sanitaires britanniques.

  • Copa America: 41 cas détectés

Un total de 41 personnes ont été testées positives au coronavirus parmi toutes les délégations participant à la Copa America, a informé le ministère de la Santé du Brésil, pays hôte de la compétition.

Malgré l’absence de public, le déplacement de la Copa America au Brésil après les désistements de la Colombie puis de l’Argentine a suscité de vives critiques, compte tenu de la situation sanitaire du pays: le géant sud-américain cumule près d’un demi-million de décès dus au coronavirus.

  • Plus de 3,8 millions de morts

La pandémie a fait plus de 3.805.928 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 10H00 GMT.

Après les États-Unis (599.961 morts), les pays enregistrant le plus grand nombre de décès sont le Brésil (488.228), l’Inde (374.305) et le Mexique (230.150).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L’OMS estime que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *