fbpx

«Oui à l’obligation vaccinale pour retrouver notre liberté et notre prospérité!»


TRIBUNE – Ceux qui se veulent les passagers clandestins de l’immunité collective se comportent comme des enfants gâtés, estime l’essayiste et fondateur de l’Institut Sapiens. Selon lui, l’obligation vaccinale ne serait pas plus contraignante que la ceinture de sécurité ou le code de la route.

Think-tank libéral, Olivier Babeau a récemment publié Le Nouveau Désordre numérique. Comment le digital fait exploser les inégalités (Buchet/Chastel, 2020).

Nous n’avons pas encore bien mesuré combien la pandémie que nous traversons met notre société à l’épreuve. La crise a renforcé les pays forts et affaibli les faibles. La France est dans le second cas. Les aides massives versées par l’État ont anesthésié l’économie, mais au prix d’une dette colossale qui finira par poser problème. Les pays qui sortiront vite de la crise seront aussi ceux qui en tireront les bénéfices économiques et en profiteront pour améliorer leur position internationale. Ceux en revanche qui s’enliseront dans les marais de confinements à répétition en sortiront exsangues, plus que jamais dépendants des autres pays. Ne nous y trompons pas: c’est la soutenabilité de notre modèle de protection sociale, et au fond de notre modèle de société lui-même, qui est en jeu dans cette sortie de crise.

Pour mettre un terme à la pandémie

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

La liberté c’est aussi d’aller à la fin d’un débat.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.