fbpx

record de décès en Russie et en Indonésie, nouvelles restrictions en Catalogne


LE POINT SUR LA SITUATION – Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: Le Figaro fait le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Record de décès en Russie et en Indonésie, nouvelles restrictions en Catalogne, déconfinement à Londres … Le Figaro fait le point ce mardi 6 juillet sur les dernières informations liées à la pandémie de Covid-19.

  • Nouveau record de décès en Russie

La Russie a annoncé mardi avoir enregistré 737 décès dus au Covid-19 sur les dernières 24 heures, un record depuis le début de la pandémie pour le pays, touché par le variant Delta. C’est la première fois que la Russie franchit la barre des 700 décès quotidiens dus au coronavirus.

La Russie a également enregistré 23.378 nouveaux cas, des chiffres au plus haut depuis la mi-janvier, quand le pays sortait d’une deuxième vague. Il a recensé depuis le début de l’épidémie plus de 5,6 millions de contaminations.

» À VOIR AUSSI – Covid-19: les vaccins sont-ils inefficaces face au variant Delta?

  • La Catalogne réimpose des mesures pour freiner la hausse des cas de Covid-19

La Catalogne a décidé mardi de réimposer des restrictions pour freiner l’augmentation «exponentielle» des cas de Covid-19 enregistrée ces derniers jours, principalement chez les jeunes, dans cette région du nord-est de l’Espagne.

Les discothèques et autres lieux de divertissement nocturnes dans des espaces clos devront fermer à partir de cette fin de semaine et il faudra présenter un test antigénique ou PCR négatif, ou être vacciné, pour participer à des évènements en plein air réunissant plus de 500 personnes, a annoncé la porte-parole du gouvernement autonome catalan, Patricia Plaja, lors d’une conférence de presse.

  • L’Indonésie enregistre un nouveau record de morts

L’Indonésie qui a enregistré mardi un nouveau record quotidien de morts avec 728 décès, pour 31.000 nouveaux cas, a importé en urgence de l’oxygène de Singapour pour ses patients en détresse respiratoire et en appelle à l’aide d’autres pays, dont la Chine, a annoncé le gouvernement.

Le quatrième pays le plus peuplé du monde, avec près de 270 millions d’habitants, a vu son nombre de cas quotidiens plus que quadrupler en moins d’un mois.

  • France: échec du candidat médicament Innate pharma

La biotech marseillaise Innate Pharma, spécialisée en immuno-oncologie, a annoncé mardi l’arrêt de ses essais cliniques dans un traitement contre le Covid-19, en raison de résultats décevants.

La société a indiqué que son essai de phase 2, évaluant la tolérance et l’efficacité de son anticorps avdoralimab chez les patients atteints d’une pneumonie sévère due au Coronavirus, n’a atteint ses objectifs principaux dans aucune des trois cohortes de l’étude.

  • L’Allemagne s’ouvre à cinq pays

Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, du Portugal, de Russie, de l’Inde et du Népal pourront à partir de mercredi entrer en Allemagne dès lors qu’ils observeront la quarantaine et se soumettront aux tests obligatoires.

» À VOIR AUSSI – Covid-19: en Allemagne, les personnes vaccinées pourraient échapper à de futures restrictions

  • Londres va lever les dernières restrictions

Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les lieux publics clos en Angleterre à partir du 19 juillet, a annoncé le premier ministre britannique Boris Johnson, qui prévoit de lever à cette date les dernières restrictions liées au virus. La fin de ces mesures est controversée en pleine envolée des contaminations attribuées au variant Delta.

» À VOIR AUSSI – Covid-19: le port du masque ne sera plus obligatoire en Angleterre à partir du 19 juillet

  • Nouvelles restrictions pour le public des JO de Tokyo

Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo et des autorités locales japonaises ont annoncé mardi qu’ils demanderaient au public de «s’abstenir» d’assister au marathon et aux épreuves de marche en raison des risques d’infection au Covid-19.

Le marathon et les épreuves de marche doivent se tenir à Sapporo, à plus de 800 km à vol d’oiseau au nord de la capitale japonaise. De nouvelles restrictions concernant le public pour les autres compétitions des JO sont attendues d’ici la fin de cette semaine.

  • À Londres, un vaccin égale une chance de gagner des billets pour la finale de l’Euro

Afin de motiver les Londoniens à se faire vacciner contre le Covid-19, le maire de la capitale britannique Sadiq Khan a annoncé mardi un tirage au sort leur permettant de remporter des billets pour la finale de l’Euro 2020 de football, dimanche à Wembley. «Nous essayons d’encourager autant de Londoniens que possible à se faire vacciner», a déclaré à l’AFP le maire travailliste, c’est pourquoi «j’ai annoncé aujourd’hui (la mise en place) d’une incitation aux jeunes Londoniens à recevoir le vaccin».

Jusqu’à jeudi, «si vous vous rendez dans un centre de vaccination pour recevoir le vaccin, si vous prenez rendez-vous pour recevoir le vaccin, vous participez à un tirage au sort», a-t-il expliqué. À la clef de cette loterie: deux billets pour assister en personne dimanche à la finale de l’Euro 2020 au stade londonien de Wembley, mais aussi 50 autres paires de tickets pour voir le match depuis la fan zone installée à Trafalgar square, dans le centre de la capitale.

  • Jusqu’à 25.000 spectateurs autorisés pour la reprise du foot en Allemagne

Les stades de la Bundesliga, à l’exception du Bayern Munich, pourront accueillir sous conditions jusqu’à 25.000 spectateurs à la reprise du championnat le 13 août, a annoncé mardi la Ville de Berlin à l’issue d’un accord entre États régionaux.

La jauge adoptée, qui va permettre un retour partiel des spectateurs, prévoit que les travées puissent être remplies à 50% de leurs capacités avec un maximum de 25.000 personnes, selon cet accord. Les spectateurs devront en outre porter un masque jusqu’à ce qu’ils aient gagné leur place dans les gradins. La Bavière, où évolue le champion en titre, le Bayern Munich, a décidé d’une jauge un peu plus restrictive avec 20.000 spectateurs au maximum, soit 35% de la capacité du stade.

  • Près de quatre millions de morts

La pandémie a fait au moins 3.987.613 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 10h00 GMT. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 605.567 décès pour 33.723.157 d’infections, suivis par le Brésil (525.112 morts), l’Inde (403.281), le Mexique (233.689) et le Pérou (193.389).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L’OMS estime que les décès pourraient être deux à trois fois plus élevés.



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.