fbpx

« Vaccinez-vous », enjoint la lanceuse d’alerte Irène Frachon



"Vaccinez-vous", enjoint la lanceuse d'alerte Irène Frachon

Alors qu’une fracture menace de séparer la population vaccinée de ceux qui hésitent encore à se faire vacciner, la pneumologue français Irène Frachon, qui a contribué à révéler le scandale du Mediator, s’est déclarée « convaincue de la qualité, du sérieux et de l’efficacité des sérums » agréés en France et a appelé les hésitants à aller se faire piquer, dans une interview publiée dans le Parisien.

La lanceuse d’alerte, qui ne s’est jamais exprimée que sur l’affaire du Mediator, a décidé de sortir de sa réserve en découvrant que certains n’hésitaient pas à utiliser son nom « comme une caution à la défiance et au complotisme sur les réseaux sociaux ». « Je ne veux pas que l’affaire du Mediator soit instrumentalisée pour aggraver le drame de la pandémie, cautionner une défiance qui est, cette fois, très mal placée et délétère », explique-t-elle au Parisien.

L’inverse du Mediator

Le médecin raconte avoir « regardé de près les études de validation et la veille de pharmacovigilance ». Elle s’est forgée une opinion: « c’est l’inverse du Mediator où dès le début, alors qu’on pouvait s’apercevoir que c’était un poison, on a fermé les yeux ». La lanceuse d’alerte admet l’existence de « quelques effets secondaires comme un syndrome grippal », mais, elle en est convaincue, « les bénéfices du vaccin sont infiniment supérieurs aux risques du Covid, il n’y a pas photo ».

« Aujourd’hui, beaucoup de gens me font confiance et je leur dis: vous avez une solution, faites vous vacciner! ».

Une modélisation de l’institut Pasteur publiée le 29 juin estime qu’une personne non vaccinée a douze fois plus de chances de transmettre le Covid-19 qu’une personne vaccinée.



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.