fbpx

Basket: les Françaises cèdent contre l’Espagne en préparation olympique


Dix jours après leur cinquième finale consécutive perdue en finale d’un Championnat d’Europe, les basketteuses françaises ont lancé leur préparation olympique par un revers 72 à 61 contre l’Espagne jeudi soir à Malaga, craquant dans le dernier quart-temps.

Les Espagnoles ont récupéré dans leur rang Alba Torrens, absente du dernier Euro-2021 en raison d’un test positif au Covid-19 à cinq jours du début de la compétition, et l’ailière a parfaitement récupéré en inscrivant 19 points, meilleure marqueuse de la rencontre. Avec Torrens, la Roja a affiché un tout autre visage que celui proposé au championnat d’Europe, terminé à la 7e place, plus mauvais résultat depuis 2011.

Jeudi soir, les Françaises ont perdu trop de ballons (23, ainsi que 12 interceptions pour leurs adversaires du soir) pour espérer battre une équipe espagnole, championne d’Europe 2017 et 2019 et vice-championne olympique à Rio en 2016.

Les coéquipières d’Endy Miyem ont pourtant fait la course en tête au score, grâce au show de Marine Johannes (14 points au total) à trois points, qui a enchaîné trois tirs primés en l’espace de deux minutes et demie entre la fin du premier et le début du deuxième quart-temps.

Les Bleues ont compté jusqu’à huit points d’avance (43-35) au début du troisième quart-temps, mais ont vu les Espagnoles, sous l’impulsion de Torrens et de Maria Conde (14 points), revenir progressivement au score. A égalité à l’entame des dix dernières minutes (53-53), les Françaises ont craqué pour s’incliner de onze points.

En raison de la blessure d’Olivia Epoupa (cheville droite), qui a dû déclarer forfait pour les Jeux, et d’une douleur à la cuisse d’Alix Duchet, laissée au repos jeudi, la jeune Marine Fauthoux (19 ans) a été propulsée au poste de meneuse des Françaises, bouclant la rencontre avec 3 passes décisives, 4 rebonds, 6 points mais aussi 6 balles perdues.

Les joueuses de Valérie Garnier auront l’occasion de se rattraper dès samedi en fin d’après-midi (17h30), toujours contre l’Espagne, à Paris-Bercy, pour un deuxième match de préparation olympique avant de prendre la direction du Japon la semaine prochaine.

Aux Jeux olympiques à Tokyo, Françaises et Espagnoles sont prétendantes à l’une des trois places sur le podium, sachant que la plus haute marche semble encore une fois promise aux invisibles Américaines, qui ont remporté les six derniers titres olympiques et qui sont invaincues en compétition depuis 2006.



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.