La baisse des contaminations de Covid-19 observée au Royaume-Uni aura-t-elle lieu en France ?


LA VÉRIFICATION – La situation épidémique très préoccupante en France pourrait-elle s’améliorer grâce à la vaccination, comme c’est le cas outre-Manche?

LA QUESTION. Plusieurs pays d’Europe ont réussi à inverser les courbes épidémiques en cette fin juillet, le plus souvent à la faveur d’un durcissement des mesures sanitaires. Le cas du Royaume-Uni fait figure d’exception, puisque le pays a levé l’ensemble des restrictions le 19 juillet et que les contaminations sont tout de même reparties à la baisse le 22 juillet après deux mois de hausse et un pic à près de 50.000 cas par jour. Cela ne s’est pas encore répercuté sur les admissions à l’hôpital qui, quoique toujours assez peu nombreuses, continuent d’augmenter. Mais la dynamique pourrait s’inverser prochainement: on observe en Écosse une baisse du nombre d’hospitalisations qui a suivi d’une dizaine de jours la baisse de l’incidence, intervenue plus tôt que dans l’ensemble du Royaume-Uni.

Pendant ce temps, en France, l’ensemble des indicateurs s’enfonce dans le rouge. Si la situation est déjà très compliquée outre mer, elle inquiète aussi sur tout le littoral métropolitain. Non seulement

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *