le variant Delta développe-t-il plus de formes graves chez les jeunes?


DÉCRYPTAGE – La moyenne d’âge des patients hospitalisés dans les services Covid-19 baisse, conséquence logique d’une forte circulation du virus chez les jeunes et d’un pourcentage élevé de vaccination chez les personnes plus âgées.

Les messages se multiplient ces derniers jours sur les réseaux sociaux alertant sur l’augmentation du nombre de jeunes hospitalisés dans les services dédiés au Covid-19. Le ministre de la Santé affirmait d’ailleurs mardi qu’on observe actuellement «un rajeunissement des patients hospitalisés et en réanimation». «En moyenne, les patients admis en réanimation en ce moment en France ont cinq ans de moins que lors des vagues précédentes», continuait Olivier Véran.

Effectivement, si l’on scrute la courbe de l’âge moyen des malades du Covid hospitalisés et pris en charge en réanimation, on observe qu’elle baisse nettement depuis le début de la quatrième vague épidémique.

Mais ce rajeunissement ne veut pas forcément dire que le virus est plus virulent pour les tranches d’âge jeunes. Tout d’abord parce que si l’on compare dans l’absolu le nombre de français entre 20 et 39 ans admis en réanimation par rapport aux vagues épidémiques précédentes, on se rend compte qu’avec 92 patients aujourd’hui, on

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *