Fortunes: les 10 plus riches du secteur alimentaire



Fortunes: les 10 plus riches du secteur alimentaire

1/11

Antoine Fiévet et familles Fievet, Sauvin, Dufort (Fromageries Bel): 2.800 millions d’euros

Le groupe Fromageries Bel (La Vache qui rit, Kiri, Babybel, Boursin…) a repris le contrôle de la quasi-intégralité (94,3 %) de son capital en échange de Leerdammer, cédé à Lactalis. Un bon de près de trente places dans notre classement, ce qui place les familles fondatrices du groupe fromager au 46ème rang.


Fouray/Ouest France/MaxPPP

2/11

N°10- Famille Papillaud (Groupe Alma): 1.100 millions d’euros

La famille fondatrice contrôle 51% du n°3 de l’eau en bouteilles en France. Alma, qui comprend une trentaine de références, dont Cristaline, St-Yorre, Thonon… (CA: env. 900 millions).

3/11

N°9- Frédéric Gervoson et Familles Chapoulart et Gervoson (Andros): 1.300 millions d’euros

Les trois fils du cofondateur contrôlent le producteur de confitures et de compotes (CA: 2,3 milliards) du Lot. Le groupe a lancé une gourde à compote 100% recyclable.


PASCAL PAVANI / AFP

4/11

N°8- Louis Le Duff (Groupe le Duff): 2.000 millions d’euros

Le Breton a bâti un groupe (CA: env. 2 milliards) qui a conquis la planète. Ses enseignes Brioche Dorée et Del Arte ont réagi au Covid avec la vente à emporter. Le pôle industriel, Bridor, a bien résisté.


AFP/Archives – Fred TANNEAU

5/11

N°7- Daniel Roullier et sa famille (Groupe Roullier): 2.300 millions d’euros

Ces Malouins possèdent un groupe spécialiste de la nutrition végétale et animale (CA: env. 2 milliards), un pâtissier industriel (CA: 200 millions) et des diversifications dans la plasturgie.


JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

6/11

N°6- Jean Mane et sa famille (Mane): 2.400 millions d’euros

Ces Provençaux développent leur producteur d’arômes (CA estimé: 1,3 milliard). Le secteur est très recherché, et les groupes aussi pointus que Mane sont rares; nous relevons notre estimation.

7/11

N°5- Antoine Fiévet et familles Fievet, Sauvin, Dufort (Fromageries Bel): 2.800 millions d’euros

Les familles fondatrices de ce groupe fromager (La Vache qui rit, Kiri, Babybel, Boursin…) ont repris le contrôle de la quasi-intégralité (94,3 %) de leur capital en échange de Leerdammer, cédé à Lactalis.


Fouray/Ouest France/MaxPPP

8/11

N°4- Edouard Roquette et sa famille (Groupe Roquette): 3.000 millions d’euros

Cette grande famille nordiste dirige et contrôle un des leaders mondiaux de l’amidon et des protéines végétales (CA: 3,7 milliards), utilisés dans l’agroalimentaire et la pharmacie.

9/11

N°3- Famille Lesaffre (Lesaffre): 3.700 millions d’euros

Plus de 400 actionnaires familiaux possèdent 100% du n°1 mondial de la levure et des produits de fermentation (CA: 2,2 milliards) qui a racheté l’an dernier un gros concurrent chinois.

10/11

N°2- Alexandre Ricard et sa famille (Pernod Ricard): 7.400 millions d’euros

La famille fondatrice est le premier actionnaire (15,6%) du n°2 mondial des spiritueux (CA: 8,5 milliards). Le cours de l’action a bondi de près de 30% en un an: un pari sur la consommation post-pandémie.


BRENDAN MCDERMID

11/11

N°1- Emmanuel Besnier et sa famille (Lactalis): 12.000 millions d’euros

La troisième génération aux commandes de ce géant du lait (CA: 22 milliards) conserve 100% du capital. Le groupe compte 266 usines dans le monde, 18.000 salariés, des marques comme Lactel, Bridel, Rondelé, Président. Il a racheté les fromages de l’américain Kraft  et vient de mettre la main sur 100% de Leerdammer, jusqu’alors détenu  avec son concurrent hexagonal Bel.


F. Monier/AFP



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *