la Norvège conditionne la réouverture totale du pays à la vaccination


La levée des restrictions sanitaires aura lieu lorsque «toute personne âgée de plus de 18 ans se sera vu offrir la première dose de vaccin».

La levée des restrictions sanitaires en Norvège sera conditionnée à la vaccination de sa population, a annoncé vendredi 13 août le gouvernement, afin de se protéger contre une nouvelle vague de la pandémie de Covid-19.

L’ultime étape de levée de restrictions, repoussée à deux reprises déjà, et synonyme d’une quasi-normalisation de la société, «sera mise en œuvre trois semaines après que toute personne âgée de plus de 18 ans se sera vu offrir la première dose de vaccin», selon le gouvernement, qui table désormais sur une levée autour du 6 septembre. À ce jour, 87,2% de la population adulte a reçu au moins une première dose de vaccin contre le coronavirus en Norvège.

Mais à quelques jours de la rentrée scolaire, les autorités craignent une augmentation de l’infection. «Au cours des trois prochaines semaines (…), même si nous avons été vaccinés, nous devons continuer à garder nos distances les uns avec les autres dans l’espace public, rester à la maison lorsque nous sommes malades, nous tester et garder nos mains propres», a déclaré le ministre de la Santé Bent Høie lors d’une conférence de presse. «Le nombre d’infections augmente et nous assistons au début d’une quatrième vague», a-t-il indiqué.

Le gouvernement a toutefois annoncé vendredi la fin des exigences d’enseignement à distance pour les étudiants. «Cela signifie que les étudiants peuvent enfin se retrouver dans les salles de classe et s’asseoir côte à côte dans les amphis après un an et demi de distance», a déclaré Henrik Asheim, ministre de la Recherche et de l’Enseignement supérieur.

La Norvège, où l’épidémie de Covid-19 est largement sous contrôle, avait amorcé mi-juin la troisième phase de son plan de levée des restrictions qui en compte quatre. Le pays scandinave, qui compte 5,4 millions d’habitants, n’utilise que les vaccins à ARN messager (Pfizer/BioNTech et Moderna) dans son programme de vaccination. Oslo a par ailleurs fait savoir vendredi 13 août qu’un million de doses supplémentaires du vaccin Moderna devaient arriver dans le pays, permettant ainsi d’accélérer son programme de vaccination. «Grâce à cette livraison, tous les adultes de plus de 18 ans seront entièrement vaccinés au cours des deux premières semaines de septembre», a déclaré la Première ministre Erna Solberg dans un communiqué.

La Norvège a enregistré 143.207 cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie, dont 808 mortels.



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *