fbpx

le Guatemala décrète l’état d’urgence face au rebond épidémique


La mise en place d’un couvre-feu nocturne interviendra à partir de dimanche.

Le président du Guatemala, Alejandro Giammattei, a décrété l’état d’urgence pour 30 jours, avec un couvre-feu nocturne à partir de dimanche pour faire face à la recrudescence des cas de Covid-19 dans le pays. Cette décision est due à la multiplication des infections, attribuée au variant Delta, «plus agressif» que les autres souches, a affirmé M. Giammattei dans une allocution télévisée.

«Le variant Delta est très contagieux. Il provoque de nouvelles épidémies et de nombreux gouvernements ont dû imposer de nouvelles restrictions à leurs populations (…) Le Guatemala ne peut pas être l’exception», a-t-il déclaré.

Le Guatemala, qui compte environ 17 millions d’habitants, a enregistré jusqu’à 4 000 nouvelles infections par jour, avec 407.564 cas et plus de 11.000 morts depuis le début de la pandémie.

Le texte prévoit également d’accélérer l’achat de fournitures pour faire face à la pandémie, établit des prix minimum et maximum pour les produits de première nécessité et interdit les réunions de masse, bien que les manifestations respectant les mesures de distanciation sociale soient autorisées.

«L’objectif des mesures est de contenir la propagation du virus», a déclaré le président, un médecin de formation à la légitimé régulièrement contestée lors de manifestations demandant sa démission. Il est notamment accusé de corruption et d’avoir mal géré la pandémie. Il avait déjà imposé l’état d’urgence en mars 2020, lorsque le Guatemala avait enregistré son premier cas de coronavirus.



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.