Le passe sanitaire vide-t-il les restaurants ?


LA VÉRIFICATION – Le précieux sésame est devenu obligatoire en salle comme en terrasse, à un moment où de nombreux établissements jouent leur saison.

LA QUESTION. Annoncé comme un véritable casse-tête par les gérants d’établissements de la restauration, le passe sanitaire est finalement entré en application lundi 9 août. Concrètement, tous les clients désireux de s’installer en salle ou en terrasse doivent désormais présenter le document à jour. Si la vaccination est l’outil privilégié, il est aussi possible d’avoir effectué un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures ou de posséder une preuve de contamination au Covid-19 de plus de onze jours et de moins de six mois. De leur côté, les professionnels sont tenus de contrôler tous les consommateurs.

Selon Covidtracker, environ 40 millions de personnes sont complètement vaccinées au 18 août, soit environ 60% de la population française. Mathématiquement au moins 40% sont donc contraints de montrer une preuve de contamination au Covid ou un résultat de test récent pour pouvoir rentrer. Une contrainte qui peut détourner certains clients du restaurant. De quoi alarmer les restaurateurs qui craignent de voir leurs établissements désertés. Plus d’une semaine après sa mise en place effective, quel est l’impact réel de l’extension du passe sanitaire sur la fréquentation ?

VÉRIFIONS. «La baisse de fréquentation

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *