malgré les vaccins, Israël redoute un reconfinement


DÉCRYPTAGE – L’État hébreu, confronté à une nouvelle hausse de contaminations envisage un reconfiment général.

De Jérusalem

Israël vit dans la hantise d’un quatrième confinement général. Après être apparu au début de pandémie comme un modèle à suivre pour la vaccination, l’État hébreu est confronté depuis quelques semaines à une vague de contaminations qui dépasse les 8 000 nouveaux cas par jour, le niveau le plus élevé depuis début février. Ce chiffre équivaudrait à 63 000 infectés quotidiennement à l’échelle de la population française. Et les hospitalisations repartent fortement à la hausse. Les autorités ont pourtant mis le paquet.

Israël a de nouveau joué le rôle de pionnier en étant le premier pays au monde à recourir à une troisième dose de vaccin, pour la plupart fourni par Pfizer, pour les plus de 50 ans et le personnel médical. Plus de 1 million de personnes ont reçu en deux semaines cette injection supplémentaire. Sur les premières données du ministère de la Santé, les personnes qui ont reçu une troisième injection sont deux fois et demie mieux protégées que celles qui n’ont eu que deux

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *