Colère à Hong Kong où Nicole Kidman a bénéficié d’une exemption de quarantaine



Colère à Hong Kong où Nicole Kidman a bénéficié d'une exemption de quarantaine

La décision de Hong Kong d’accorder à la star hollywoodienne Nicole Kidman une exemption de quarantaine afin qu’elle puisse tourner pour Amazon une série sur la vie de riches expatriés a suscité la colère de la population.

Le centre financier connaît l’une des quarantaines les plus contraignantes et longues au monde pour tous les voyageurs en provenance de l’étranger.

Jusqu’à présent, ces mesures ont permis de limiter le nombre de cas de Covid-19 à environ 12.000 pour 7,5 millions d’habitants.

Mais depuis 18 mois, nombre de résidents sont coupés de leur famille vivant à l’étranger.

Les personnes arrivant des pays considérés à haut risque sur le plan du Covid, notamment les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne, doivent effectuer une quarantaine de 21 jours dans un hôtel.

Mais l’actrice de 54 ans a été autorisée à contourner ces mesures.

Le Bureau du commerce et du développement économique a confirmé que la star australienne et d’autres membres de l’équipe de tournage ont obtenu une exemption dans le cadre « d’un travail professionnel spécifique ».

Depuis son atterrissage le 12 août à Hong Kong, dans un jet privé en provenance d’Australie, les tabloïds ont suivi chacune de ses apparitions.

Elle a notamment fait du shopping deux jours après son arrivée et a ensuite tourné dans le quartier de Sai Wan, sur l’île de Hong Kong.

Nicole Kidman est la productrice déléguée de « Expats », une série basée sur le livre de Janice YK Lee (2016), qui raconte la vie de rêve de trois Américaines dans la ville.

Depuis son arrivée, les commentaires prolifèrent sur les réseaux sociaux au sujet de cette exemption et de la riche élite étrangère vivant à Hong Kong, à un moment où toute dissidence est réprimée par Pékin.

Sur Facebook, le groupe très suivi « personnes en quarantaine à Hong Kong » regorge de commentaires sur la manière dont les étrangers qui résident dans la ville n’ont pas vu leur famille depuis près de deux ans en raison de ces mesures.

Elizabeth Quat, une députée pro-Pékin, s’est dite « inquiète de cette exemption accordée par le gouvernement » et reconnu avoir « reçu un certain nombre de plaintes d’habitants de Hong Kong ».

Des exemptions sont accordées à certains hauts dirigeants à titre exceptionnel.

Le président du géant bancaire HSBC, Mark Tucker, vient de passer trois semaines de quarantaine à son arrivée de Grande-Bretagne.

Cette dispense de quarantaine pour Nicole Kidman est intervenue quelques jours après que Hong Kong a renforcé ses règles pour les arrivants de plusieurs pays, ce qui a bouleversé les projets de voyage de beaucoup à l’issue des vacances d’été et provoqué une pénurie de chambres d’hôtel.



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *