fbpx

la pandémie a cessé d’accélérer dans le monde cette semaine


LE POINT SUR LA SITUATION – Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : Le Figaro fait le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

«Mini-plateau» de l’épidémie en France, un traitement préventif d’AstraZeneca à l’essai, une troisième dose à partir de 40 ans en Israël… Le Figaro fait le point ce vendredi 20 août sur les dernières informations liées à la pandémie de Covid.

  • «Mini-plateau » en vue pour la circulation du virus, selon Santé Publique France

La circulation du virus causant le Covid-19 «reste intense» en France avec une situation «très critique» aux Antilles mais Santé Publique France a décelé un «mini-plateau» dans la progression des nouvelles contaminations en métropole. Dans son point épidémiologique hebdomadaire de vendredi, l’organisme public confirme «des taux d’incidence extrêmement élevés, des capacités hospitalières saturées et un excès important de la mortalité» en Martinique et Guadeloupe. Mais dans le reste du pays, la «légère augmentation du taux d’incidence» sur la semaine du 9 au 15 août (+3%) s’explique, selon SPF, «vraisemblablement par une forte augmentation du taux de dépistage», liée à la mise en place du passe sanitaire (attestation de vaccination ou de test négatif) pour entrer dans les bars, restaurants, lieux culturels et de loisirs.

  • La pandémie a cessé d’accélérer dans le monde cette semaine

Avec 643.100 contaminations enregistrées quotidiennement dans le monde cette semaine, l’indicateur s’est stabilisé au même niveau que la semaine précédente, selon un bilan de l’AFP arrêté à jeudi. La pandémie gagnait de nouveau du terrain depuis la mi-juin, attisée par un variant Delta très contagieux et devenu majoritaire dans de nombreux pays.

Cette semaine, la majorité des régions du monde connaissent de légères améliorations: -7% de nouvelles contaminations enregistrées en Afrique, -6% dans la zone Amérique latine/Caraïbes, -3% en Asie et en Europe. La situation continue cependant de se détériorer fortement dans la zone États-Unis/Canada (+11%). L’Océanie connaît également une forte accélération (+20%), mais le virus y circule toujours relativement peu. Au Moyen-Orient, la situation se dégrade aussi, mais moins rapidement (+4%).

» VOIR AUSSI – Covid-19: la Gironde expérimente un passe sanitaire sous forme de «bracelet » pour faire gagner du temps aux restaurateurs

  • Un traitement préventif d’AstraZeneca à l’essai

AstraZeneca a annoncé des résultats encourageants pour un traitement contre le Covid-19 qui permet de réduire fortement le risque de développer une forme symptomatique de la maladie chez les patients fragiles. Ce traitement par anticorps, dont le nom de code est AZD7442, n’avait toutefois auparavant pas montré son efficacité sur les personnes déjà exposées au virus. Mais en l’administrant avant d’être en contact avec le virus, les résultats sont là, selon le groupe pharmaceutique anglo-suédois.

  • 3e dose à partir de 40 ans en Israël

Israël a décidé d’abaisser à 40 ans l’âge minimal pour recevoir une 3e dose de vaccin contre le coronavirus, afin de lutter contre une hausse des contaminations liée au variant Delta. Elle doit être administrée pour cette tranche d’âge à partir de dimanche. Le premier ministre israélien, Naftali Bennett, 49 ans, a reçu sa troisième dose dès vendredi, encourageant la population à l’imiter. Pour les 60 ans et plus, la campagne vaccinale de rappel a débuté il y a trois semaines. Le 13 août, l’âge minimal avait été abaissé une première fois, à 50 ans.

  • Confinements prolongés en Nouvelle-Zélande et à Sydney

La Nouvelle-Zélande a prolongé vendredi de quatre jours le confinement de l’ensemble de l’archipel. Le confinement national de trois jours devait initialement être levé dans la nuit de vendredi à samedi. Le premier cas d’origine locale en six mois est apparu cette semaine chez un habitant d’Auckland. En Australie, le confinement de Sydney, qui a débuté il y a deux mois, a été prolongé vendredi d’un mois, en raison d’un regain épidémique dû au variant Delta.

  • Record de contaminations aux Philippines, qui allège ses restrictions

Les Philippines ont enregistré vendredi un nouveau record de contaminations en 24 heures, alors que les autorités allègent les restrictions sanitaires pour soulager l’économie, face aux difficultés financières de la population. Plus de 13 millions de personnes de la région de la capitale Manille sont confinées depuis le 6 août pour tenter de contenir une recrudescence des cas liés au variant Delta, qui a submergé les hôpitaux. Les autorités chargées de la gestion de la pandémie se sont résolues jeudi à autoriser la réouverture des commerces à partir de samedi. Mais l’ordre de rester chez soi pour les travailleurs non-essentiels est toujours en vigueur, tandis que les restaurants demeurent fermés.

» VOIR AUSSI – Covid-19: «Contribuer à faire vacciner la majorité des gens est un acte d’amour », plaide le pape François

  • Rugby : les All Blacks reportent leurs matches

Les All Blacks ont décidé vendredi de se retirer du Rugby Championship jusqu’à ce que de nouvelles dates soient trouvées pour leurs cinq matches à jouer, compatibles avec la reprise de la pandémie dans l’hémisphère sud. En attendant, les triples champions du monde restent en Nouvelle-Zélande, au lieu de partir en Australie pour le prochain match, qui était prévu le 28 août à Perth.

  • Plus de 4,4 millions de morts

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.401.486 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP. Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 625.166 décès, devant le Brésil (572.641 morts), l’Inde (433.589), le Mexique (251.319) et le Pérou (197.716). L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.