fbpx

Manifestation devant la préfecture à Cayenne contre les mesures anti Covid


Des manifestants ont bloqué momentanément la préfecture de Guyane vendredi 20 août matin à Cayenne pour contester le durcissement du couvre-feu annoncé par les autorités avant que le Préfet ne fasse intervenir les forces de l’ordre.

Le Préfet Thierry Queffelec a condamné dans un tweet «le blocage de la Préfecture, +coeur battant de la gestion de crise+». Rappelant la liberté de manifester, il «dénonce la haine sociale, les projectiles d’acide ou des pierres visant les forces de l’ordre ou les agents».

Le couvre-feu a été étendu vendredi matin de 19h à 5h, ainsi que la journée de dimanche, dans une zone rouge dans laquelle les indicateurs se dégradent (huit communes représentant 62% de la population, dont Cayenne et Kourou). Les déplacements en journée doivent être justifiés par une attestation. Le reste du territoire continue à respecter un couvre-feu de 21h à 5h.

Les niveaux d’incidence observés dans les zones les plus touchées correspondent à ceux observés au pic de la troisième vague selon la préfecture, soit 630 pour 100.000 habitants sur l’île de Cayenne. En Guyane, 24,5% des plus de 12 ans ont reçu deux doses de vaccins.


À VOIR AUSSI – Qui sont les anti-passe sanitaire?



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.