fbpx

Israël: une troisième dose pour éviter un reconfinement



Israël: une troisième dose pour éviter un reconfinement

Israël, souvent défini l’hiver dernier comme le champion du monde de la vaccination, est de nouveau sous le coup d’une vague épidémique de Covid-19. Cette fois, c’est le variant Delta qui est à l’œuvre, beaucoup plus contagieux et virulent que la souche initiale et les variants précédents. D’ailleurs, le Premier ministre israélien, Naftali Bennett prend bien soin de parler de « crise du Delta », afin de bien mentionner qu’il ne lutte pas exactement contre la même épidémie que son prédécesseur, Benyamin Netanyahou. Les chiffres les plus récents sont alarmants. Le 17 août, 8.716 nouveaux cas de Covid-19 ont été identifiés, soit dix fois plus qu’un mois plus tôt et c’est le chiffre le plus élevé depuis le mois de février. La semaine dernière, 120 personnes en sont décédées, soit le double de tout le mois de juillet. Et la majorité du pays est passé en zone rouge. 

Piqûre de rappel

Mais, pourquoi le pays est-il déjà obligé de faire une piqûre de rappel ? Justement parce que le pays a été l’un des premiers à vacciner massivement sa population et que le vaccin a une efficacité limitée dans le temps. En outre, le vaccin Pfizer, très majoritairement utilisé, apparaît moins efficace que celui de Moderna contre le variant



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.