Covid-19 et contamination des enfants: une rentrée risquée



Covid-19 et contamination des enfants: une rentrée risquée

La rentrée se prépare. A son lot d’inquiétudes habituelles, vient s’ajouter pour la seconde année consécutive le Covid-19. Entre les variants et les protocoles sanitaires, les sujets de tension ne manquent pas. Challenges fait le point sur un mois de septembre qui s’annonce mouvementé.

Un variant Delta qui change la donne

Le enfants sont souvent asymptomatiques, et chez eux les formes graves de Covid-19 demeurent très rares. Mais la situation a changé avec le variant Delta. Si ce dernier, devenu majoritaire en France au mois de juillet, selon Santé Publique France, ne semble pas plus dangereux pour les enfants, c’est sa contagiosité qui rebat les cartes. « Le variant Delta est plus contagieux que les variants précédents, il se propage donc plus rapidement dans les populations, notamment non vaccinées, comme les enfants », explique Alexandre Belot, professeur en pédiatrie et responsable coordonnateur d’un centre national de référence des maladies inflammatoires de l’enfant à Lyon.

Plus de contaminations donc plus d’infections et automatiquement plus de formes graves. « Cela reste des situations rares, c’est d’ailleurs ce qui les rend difficiles à reconnaître. Elles sont de plus très différentes des formes graves des adultes » précise le Pr Belot. Celle de l’enfant se manifeste sous la forme d’une inflammation généralisée du corps, nommée PIMS. Elle survient



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *