Le renseignement US reste divisé sur l’origine du coronavirus



Le renseignement US reste divisé sur l'origine du coronavirus

WASHINGTON (Reuters) – La communauté américaine du renseignement n’a pas réussi à résoudre un débat au sein de l’administration Biden portant sur l’origine de la pandémie de coronavirus, ont indiqué des représentants américains dans un document déclassifié vendredi.

Ce rapport, publié par le bureau du directeur du renseignement national, indique qu’une réponse satisfaisante concernant l’origine du COVID-19 restait encore à découvrir.

« Des informations cruciales sur les origines de la pandémie existent en Chine, mais des représentants du gouvernement chinois s’efforcent d’empêcher les enquêteurs internationaux d’y accéder », a déclaré le président américain Joe Biden dans un communiqué paru après la publication du document.

Les désaccords divisent la communauté du renseignement américain, certains pensant que la pandémie trouve son origine dans « une exposition naturelle à un animal infecté », d’autres trouvant plus probable « un incident de laboratoire à l’Institut de virologie de Wuhan », en Chine.

Le document conclu que les analystes ne seront pas en mesure de fournir d’explications « plus définitives » sans avoir accès à des informations supplémentaires comme des échantillons cliniques et les données épidémiologiques des premiers cas.

(Trevor Hunnicutt, Eric Beech et Tim Ahmann; version française Camille Raynaud)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *