TotalEnergies accélère dans la production de batteries


« Concernant les batteries, j’avais des doutes il y a trois ans, mais là je pense qu’on peut y arriver. » Ce 1er octobre, le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné affiche sa satisfaction. Une semaine plus tôt, sa filiale Saft et le groupe automobile Stellantis intégraient au sein d’Auto-motive Cells Company (ACC) un nouveau partenaire. Et pas n’importe lequel: l’allemand Daimler. L’arrivée du géant de Stuttgart à hauteur d’un tiers du capital dans cette coentreprise qui développe des batteries électriques « renforce notre capacité de négociation avec les fournisseurs », affirme un de ses porte-parole. L’investissement initial d’ACC pour implanter des giga-factories en Europe d’ici à 2030 était de 5 milliards d’euros. Avec Daimler, il s’élève désormais à 7 milliards. La filiale de Saft, qui envisageait au départ la fabrication d’un million de batteries lithium-ion à la fin de la décennie, va pouvoir ainsi en produire 2,5 millions.

Lire aussiPatrick Pouyanné: « On ne peut pas développer les renouvelables contre les gens »

Pour les trois partenaires d’ACC, l’enjeu de la batterie est crucial. Cet élément représente plus du tiers du coût d’un véhicule électrique. « Aujourd’hui, les fabricants asiatiques détiennent près de 90% du marché, mais le secteur est encore en devenir », note Guillaume Crunelle, associé automobile & mobilité au cabinet Deloitte. « Les Chinois ont



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *