Métropole la plus dynamique: Nantes aimante les entreprises


C’était avant le Covid. Et pourtant. « Quand on a demandé à nos équipes parisiennes si certains voulaient partir à Nantes, on a été très surpris: 40 ont levé la main! se réjouit encore Julien Meraud, le directeur marketing de Doctolib. On en attendait dix. » Arrivés pendant l’été 2020, ils sont aujourd’hui 250 à travailler à Nantes pour la plate-forme de prise de rendez-vous médicaux devenue incontournable avec la crise sanitaire. « L’écosystème “tech” nantais est très dynamique, il y a des entreprises comme Compte Nickel, Oui.SNCF, GensDe-Confiance… Mais moins de concurrence pour le recrutement qu’à Bordeaux ou à Lyon, où les marchés sont plus matures », explique Julien Meraud. « Doctolib est une des rares licornes ici, précise le directeur commercial Thibault Aliadière. Du coup, ça attire les talents locaux qui, sinon, seraient partis à Paris faire leurs premières armes. »

D’ici trois ans, ils seront 500 à Nantes pour Doctolib. Et ces salariés s’installeront sur l’île de Nantes, dans le quartier de la santé du futur, qui doit accueillir en 2026 le tout nouveau CHU. Après vingt ans d’aménagement de ces friches industrielles, qui abritaient les halles Alstom, l’île de Nantes est devenue the place to be pour toutes les start-up de l’Ouest. Nantes a ainsi pris un air de Silicon Valley



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *