Salon de Dubaï: l’A321neo dézingue les long-courriers classiques



Salon de Dubaï: l’A321neo dézingue les long-courriers classiques

C’était le temps glorieux des long-courriers. Ce 17 novembre 2013, le salon aéronautique de Dubaï s’ouvre sur une stupéfiante série de commandes: plus de 250 777X et 50 A380 commandés par les Emirates, Etihad et autres Qatar Airways. Près de 150 milliards de dollars de contrats en quelques heures, dont l’essentiel sur des long-courriers: du jamais-vu dans un grand salon. Huit ans et une crise du Covid plus tard, le nouveau monde aéronautique n’est plus tout à fait le même. L’édition 2021 du salon de Dubaï, qui se tient du 14 au 18 novembre, marque bien le grand retour des méga-commandes pour Airbus, avec le contrat géant pour 255 A320 et A321neo d’Indigo Partners, et celui du loueur ALC (Air Lease Corp) pour 111 Airbus, donc 100 monocouloirs.

Mais le salon n’a, au moins pour l’instant, pas connu d’annonces majeures sur le segment des long-courriers, à l’exception de la lettre d’intention pour 4 A330neo et 7 A350 cargos du loueur ALC et d’une petite commande de deux 777 cargos par Emirates. Le segment apparaît durablement plombé par la crise sanitaire. En septembre, le trafic international était encore inférieur de 69% à son niveau de 2019, selon l’association des compagnies aériennes IATA.

A380 et 747 au tapis

L’effet Covid



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *