Réussites chinoises: Xiaomi, premier vendeur de smartphones en France



Réussites chinoises: Xiaomi, premier vendeur de smartphones en France

Avec une touche de soft power et des investissements massifs, la Chine parvient à avancer ses pions un peu partout en Europe. Dans un contexte compliqué, où gouvernements et opinion publique leur sont de plus en plus défavorables, ses entreprises et ses diplomates alignent quelques succès dans les infrastructures, l’industrie automobile, les télécoms, et des ambitions dans l’éducation. En France, Xiaomi est devenu le premier vendeur de smartphones.

C’est l’anti-Huawei qui, à force d’investissements et de choix malins, s’est rendu incontournable. Xiaomi est désormais le premier vendeur de smartphones en Europe. Selon Strategy Analytics, la firme détient 25,3% de parts de marché au deuxième trimestre, en croissance de 67,1% sur un an. Devant Samsung et Apple. Une performance remarquable que Huawei n’a jamais atteinte. En France, la situation est analogue. Xiaomi est premier en août avec 28% de parts de marché, selon GfK. « C’est une boule de neige, résume Yan Liu, directeur général de Xiaomi en France. Au début c’est compliqué, mais après la gravité fait son effet. »

Lire aussiSmartphones: quand Huawei pleure, ses rivaux chinois rient

5 millions d’utilisateurs

La marque revendique 5 millions d’utilisateurs depuis son arrivée dans l’Hexagone en 2018. Sans compter ceux de ses trottinettes, ni de ses tablettes ou téléviseurs lancés en pleine



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *