Thyssenkrupp mise sur un redressement, envisage de coter sa division hydrogène



Thyssenkrupp mise sur un redressement, envisage de coter sa division hydrogène

FRANCFORT (Reuters) – Le bénéfice d’exploitation de Thyssenkrupp pourrait plus que doubler au cours de l’exercice fiscal actuel, a annoncé jeudi le conglomérat allemand, qui compte profiter de la reprise économique et d’un redressement qui inclura probablement une cotation de sa division hydrogène.

Le bénéfice ajusté avant intérêts et impôts devrait s’établir entre 1,5 milliard et 1,8 milliard d’euros au cours de l’exercice 2021-2022, contre 796 millions un an plus tôt, a précisé le sidérurgiste.

« Après deux bonnes années de travail de transformation intensif, nous pouvons maintenant dire que le redressement est évident. Thyssenkrupp va dans la bonne direction », a dit la directrice générale du groupe, Martina Merz.

« Toutefois, d’énormes défis subsistent, notamment en raison de la pénurie de semi-conducteurs et des incertitudes liées à la pandémie de coronavirus », a-t-elle ajouté.

Thyssenkrupp, qui sort de plusieurs années de pertes qui l’ont obligé à se séparer de sa division ascenseurs afin d’éviter la faillite, a dit privilégier désormais une cotation de son unité hydrogène Uhde Chlorine Engineers (UCE).

Le groupe conservera une participation majoritaire dans sa filiale, a-t-il dit.

(Reportage Christoph Steitz, version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *