Covid-19, cas contacts, vaccinés ou pas… Le point sur les règles d’isolement à respecter en France


En cas de contact avec une personne infectée ou en présence de symptômes, un test de dépistage doit être effectué le plus rapidement possible.

L’arrivée en France – ainsi que partout en Europe – d’une nouvelle vague de contaminations au Covid-19 repose la question du respect d’un isolement adéquat. Mais, d’une poussée épidémique à l’autre, quelles sont les règles actuellement en vigueur dans le pays ?

L’Assurance-maladie rappelle sur son site qu’un isolement de dix jours est recommandé pour tous, que l’on soit vacciné ou non, que ce soit en cas de dépistage positif au Covid-19, dans l’attente d’un dépistage en présence de symptômes de la maladie, ou encore à son retour d’un déplacement en dehors de la France métropolitaine.

Ces mesures générales d’isolement varient en revanche s’agissant des personnes cas contacts, et ce en fonction de leur statut vaccinal.

  • Si vous êtes entièrement vacciné contre le Covid-19 :

Les personnes présentant un schéma vaccinal complet et n’étant pas immunodéprimées n’ont pas l’obligation de s’isoler lorsqu’elles ont été en contact avec une personne testée positive. Mais certaines règles de précaution doivent tout de même être respectées.

Si vous êtes cas contact, il est ainsi recommandé d’effectuer un test de dépistage le plus rapidement possible après avoir été averti de son exposition, d’en informer les personnes croisées dans les précédentes quarante-huit heures et de strictement respecter les gestes barrières pendant une semaine, notamment en limitant ses interactions sociales, en évitant les contacts avec les personnes fragiles et en portant un masque dans l’espace public.

Il est ensuite important de surveiller l’évolution de son état de santé, et d’effectuer un nouveau test de dépistage en cas d’apparition de symptômes. Sinon, un dernier test est tout de même nécessaire sept jours après le dernier contact avec la personne malade, ou dix-sept jours après la date de début de ses symptômes, si vous vivez avec elle.

  • Si vous n’êtes pas vacciné :

Les dispositions à prendre si vous n’êtes pas vacciné et que vous avez été en contact avec une personne malade sont plus strictes pour éviter la propagation du Covid-19. Un test de dépistage doit être réalisé immédiatement après l’exposition. Si ce dernier est positif, vous devenez un cas confirmé et devez veiller à respecter un isolement strict pendant dix jours à partir du premier jour des symptômes ou après le résultat positif. En cas de fièvre au dixième jour, il est prudent de rester isolé quarante-huit heures supplémentaires après la disparition de la température.

Lire l’entretien : Article réservé à nos abonnés « L’hiver s’annonce comme une période difficile mais nous savons comment freiner le virus »

Si votre premier test de dépistage est négatif, vous devez toutefois respecter un isolement de sept jours à compter de votre dernier contact avec la personne malade, si vous pouvez vous isoler d’elle. En revanche, si vous vivez avec elle, votre isolement doit s’étendre soit jusqu’à sept jours à partir de la fin de ses symptômes, soit 17 jours après son test positif ou les premiers signes de la maladie.

Comme pour les personnes vaccinées, un autre test doit être réalisé en fin d’isolement. S’il est négatif, l’isolement peut être levé. S’il n’a pas pu être réalisé, l’isolement doit être prolongé de sept jours supplémentaires.

En cas de doute ou d’angoisse relatifs au Covid-19, vous pouvez contacter la plate-forme téléphonique 0-800-130-000 (appel gratuit depuis un poste fixe en France), vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept. Si vous ressentez des symptômes, appelez votre médecin. Si ces symptômes s’aggravent, notamment avec des difficultés respiratoires, appelez le 15, ou le 114 pour les personnes ayant des difficultés à parler ou entendre.

Le Monde



Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *