Ce qu’Emmanuel Macron va dire au pape François


INFO LE FIGARO – En pleine crise migratoire européenne, le chef de l’État effectue, vendredi, sa deuxième visite au Saint-Siège.

Envoyé spécial à Rome

Puisque le pape ne vient pas en France, la France vient au pape. À peine plus d’un mois après Jean Castex, et à cinq mois de la présidentielle, c’est donc Emmanuel Macron qui est arrivé à Rome, où il doit s’entretenir avec François dans la matinée de ce vendredi. « Je ne viens pas pour lui faire passer un message mais pour l’écouter», explique le chef de l’État durant le vol qui le conduit de Zagreb à la capitale italienne. «Il y a chez lui une vraie pensée politique, une vraie conscience que les déséquilibres du monde s’enracinent dans des inégalités qu’il nous appartient à nous, les États, de corriger.»

Macron-François, les deux hommes sont restés en contact régulier tout au long du quinquennat du président français. Alors que Trump quittait l’accord de Paris, Macron avait appelé dès l’été 2017 l’auteur de l’encyclique écologique Laudato si. Il l’a ensuite appelé à deux reprises pour échanger sur la crise du Covid, le pape ayant fortement appuyé les consignes sanitaires

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *