Au Danemark, le variant Omicron touche-t-il davantage les «triple-vaccinés» ?


LA VÉRIFICATION – C’est ce qu’a déclaré Pascal Praud sur le plateau de CNews, relayant des données danoises citées par le Dr Martin Blachier.

LA QUESTION. «Si c’est vrai, c’est une bombe». Sur le plateau de CNews, l’animateur Pascal Praud a relayé le tweet de l’épidémiologiste Martin Blachier qui indiquait, en se fondant sur les données d’un document danois, que le variant Omicron «sélectionne les vaccinés car l’échappement vaccinal lui confère un avantage chez ces personnes». «Données danoises chez Omicron : 8% chez les triples vaccinés, 5,5% chez les doubles vaccinés, 1,2% chez les non-vaccinés», abonde le médiatique docteur sur le réseau social, tableau à l’appui.

Partagé plus de 5000 fois sur Twitter, Pascal Praud a ainsi commenté le tweet en plateau : «Si c’est vrai, c’est une bombe. Omicron toucherait davantage les triples vaccinés que les non-vaccinés». Le Danemark subit actuellement de plein fouet la cinquième vague épidémique de Covid, et surtout, connaît une très forte hausse des cas déclarés de variant Omicron, de l’ordre de 10% des contaminations dans le pays, l’un des plus forts taux d’Europe après le Royaume-Uni. En parallèle, d’après les premières études dont l’on dispose sur le variant Omicron, on sait que le vaccin à deux doses est moins efficace en termes d’infection contre le nouveau variant. Le variant Omicron touche-t-il pour autant davantage les personnes vaccinées ? Que montrent clairement les données du document danois ?

VÉRIFIONS. La capture d’écran relayée par le Dr Martin Blachier sur Twitter provient d’un document publié quotidiennement par un institut de recherche public lié au ministère de la Santé danois. Le document fournit des données chiffrées sur l’état du variant Omicron dans le pays. Ambigu, le tweet de l’épidémiologiste laisse penser que 8% des triple-vaccinés ont été contaminés par le variant Omicron. En réalité, ces 8% représentent la proportion de personnes contaminées au variant Omicron parmi les personnes triplement vaccinées qui ont été contaminées. «Ça veut dire que quand vous êtes atteint par le Covid-19 au Danemark, la probabilité que cela soit par le variant…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *