La BCE relève ses prévisions d’inflation, plus prudente sur la croissance



La BCE relève ses prévisions d'inflation, plus prudente sur la croissance

FRANCFORT (Reuters) – La Banque centrale européenne (BCE) a revu à la hausse jeudi ses prévisions d’inflation mais a abaissé sa prévision de croissance 2022 pour prendre en compte l’évolution de la pandémie de COVID-19 et les perturbations des chaînes d’approvisionnement, qui freinent la reprise dans la zone euro.

Elle table désormais sur une inflation supérieure à son objectif de 2% l’an prochain avant un retour sous ce seuil par la suite.

Le nouveau scénario central de l’institution table sur une inflation de 2,6% en 2021 dans la zone euro, soit un demi-point de pourcentage de plus que prévu en septembre. La prévision pour 2022 est portée à 3,2% contre 1,7% et celle pour 2023 à 1,8% contre 1,5%. Pour 2024, la BCE table également sur une hausse des prix de 1,8%.

Le produit intérieur brut (PIB) des 19 pays ayant adopté la monnaie unique devrait parallèlement rebondir de 5,1% cette année, contre 5,0% prévu il y a trois mois.

La prévision de croissance pour 2022 a été ramenée à 4,2% contre 4,6% mais celle pour 2023 est portée à 2,9% et la BCE prévoit pour 2024 une hausse de 1,6% du PIB.

Les risques entourant les perspectives de croissance sont « globalement équilibrés », a estimé la présidente de la BCE, Christine Lagarde, lors d’une conférence de presse.

Voici les nouvelles prévisions des services de la BCE, avec le rappel des prévisions de septembre pour 2021-2023 entre parenthèses:

2021 2022 2023 2024

Évolution +5,1 +4,2 +2,9 +1,6

du PIB (en (+5,0) (+4,6) (+2,1)

%)

Inflation 2,6 (2,2) 3,2 (1,7) 1,8 (1,5) 1,8

(en %)

(Reportage Balazs Koranyi, version française Marc Angrand)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *