fbpx

New York: l’immobilier de luxe au beau fixe


Par une belle journée de novembre, alors que les Etats-Unis viennent tout juste de rouvrir leurs frontières, des ouvriers s’affairent à la rénovation de l’immeuble One Wall Street. Situé au cœur du Financial District de Manhattan à New York, à l’angle de Broadway et de Wall Street et face à Trinity Church, sa façade de pierre de parement calcaire ondule « comme un rideau de théâtre » selon le souhait de son architecte Ralph Walker, intronisé « architecte du siècle » par le New York Times. Cet imposant building de 56 étages Art Déco, qui culmine à près de 200 mètres de hauteur, construit entre 1929 et 1931 pour la Irving Trust Company et occupé ensuite par Bank of New York, est la plus grosse opération actuelle de transformation de bureaux de logements. Montant du projet confié du bout des lèvres par son promoteur Harry Macklowe: « 2,5 milliards de dollars », sans que l’on sache très bien ce que cette somme recouvre exactement… A elle seule, la restauration du futur lobby de ce bâtiment classé monument historique, l’incandescente Red Room en céramique rouge et or, « dessinée par l’artiste Hildreth Meiere, a coûté plus d’un million de dollars! » souligne Lilla Smith, directrice de l’architecture et du design chez Macklowe Properties.

New York: l’immobilier de luxe au beau fixe



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.