Pourquoi le nucléaire historique plombe EDF en Bourse



Pourquoi le nucléaire historique plombe EDF en Bourse

EDF a connu son jeudi noir. A la mi-journée du 16 décembre, l’action de l’énergéticien plongeait de plus de 13%. Une Bérézina boursière qui témoigne de la fébrilité du marché de l’énergie. Un marché devenu irrationnel où depuis plusieurs mois les prix du gaz et de l’électricité s’envolent de manière erratique. La chute d’EDF a cependant une explication. Elle tient à des défauts à proximité de circuits de refroidissement de la centrale de Civaux (Vienne). Après avoir détecté cette anomalie EDF décidait de prolonger l’arrêt de cette unité. Dans le même temps, l’ex monopole interrompait la production de la centrale de Chooz (Ardennes) qui est équipée du même type de réacteurs. Ces deux événements qui surviennent au sein des centrales les plus puissantes du parc nucléaire français constituent un coup très dur pour EDF. Outre la perte de production estimée à environ 1 térawattheure (TWh) sur la fin de 2021, la prolongation de l’arrêt de Civaux et l’interruption des deux tranches de Chooz conduisent l’électricien à revoir son estimation d’Ebitda, aux prix de marché actuels, dans une fourchette comprise entre 17,5 et 18 milliards d’euros, alors qu’il tablait précédemment sur un chiffre supérieur à 17,7 milliards. 

Autre problème, ces indisponibilités de réacteurs de 1.450 mégawatts (MW) risquent de fragiliser la sécurité d’approvisionnement en électricité du pays. Le mois dernier, RTE, le gestionnaire du réseau de lignes à haute tension, avait prévenu qu’une « vigilance particulière » s’imposerait cet hiver, notamment en janvier et février, en cas de vague de froid et « de conditions défavorables sur le parc de production ». Pour l’expert Mycle Schneider, coordinateur et éditeur du World Nuclear Industry Status Report, la situation est déjà critique. « EDF a été importateur d’électricité en novembre, dit-il. Et il en sera sans doute de même en décembre. »



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *