fbpx

Bleus, objectif Mondial: Konaté et Le Normand poussent en défense


La parole est à la défense: Ibrahima Konaté, décisif à Liverpool au milieu des stars, et Robin Le Normand, régulier avec la Real Sociedad, ont signé un week-end plein de promesses. Les deux jeunes défenseurs centraux n’ont encore jamais connu l’équipe de France.

. Konaté, forte tête

Buteur de la tête et sur corner pour l’ouverture du score lors de ses trois dernières titularisations, Ibrahima Konaté fait son trou dans la rotation défensive de Liverpool encore en course pour un incroyable quadruplé.

Jürgen Klopp n’hésite plus à l’aligner pour les grands matches, puisqu’il a disputé l’aller et le retour du quart de finale de la Ligue des champions contre Benfica, ainsi que la demi-finale de la Coupe d’Angleterre contre Manchester City, avec la qualification au bout à chaque fois.

Arrivé pour 40 millions d’euros de Leipzig cet été, le Français de 22 ans compte déjà 22 matches à son actif et a la totale confiance de Virgil van Dijk, son partenaire dans l’axe.

La joie d'Ibrahima Konaté buteur contre Benfica en quart de finale retour de la C1 à Anfield, le 13 avril 2022  (AFP/Archives - Paul ELLIS)
La joie d’Ibrahima Konaté buteur contre Benfica en quart de finale retour de la C1 à Anfield, le 13 avril 2022 (AFP/Archives – Paul ELLIS)

Il est « très impressionnant. Il a eu un grand impact, il travaille très dur tous les jours, il a une très bonne mentalité et son abattage est incroyable », a estimé le Néerlandais au micro de la BBC, après la demie de la FA Cup contre City (3-2).

« Il est encore tellement jeune, mais c’est incroyable comme il est déjà bon. Tout le monde à Liverpool doit se rendre compte de ce qu’il apporte, l’avenir est radieux », s’est même emballé « VVD ».

Alors que Didier Deschamps a laissé de côté un autre espoir du poste, Dayot Upamecano en mars, au profit de William Saliba, l’option Konaté en défense centrale méritera d’être étudiée avant le rassemblement de juin, dédié à la Ligue des nations.

. Le Normand, imperturbable

En Espagne, le défenseur qui monte s’appelle Robin Le Normand, grand central de 25 ans qui évolue à la Real Sociedad.

Samedi, il a permis à son équipe de résister au Betis Séville (0-0) à Anoeta pour son 100e match en Liga, et de rester dans la course à l’Europe.

Robin Le Normand avec la Real Sociedad face au Betis Séville au stade Anoeta à San Sebastian on Ap, le 15 avril 2022  (AFP/Archives - ANDER GILLENEA)
Robin Le Normand avec la Real Sociedad face au Betis Séville au stade Anoeta à San Sebastian on Ap, le 15 avril 2022 (AFP/Archives – ANDER GILLENEA)

Ecarté par Brest et arrivé à Saint-Sébastien à 20 ans, Robin Le Normand est désormais le joueur de champ le plus utilisé dans toute la Liga.

C’est simple : il a disputé l’intégralité des 32 matches de championnat depuis le début de la saison. Ni les blessures, ni les suspensions, ni le Covid-19 ne l’ont atteint. Les seuls joueurs qui affichent comme lui 2.880 minutes jouées depuis le début de saison ne sont que des gardiens: Jan Oblak, Thibaut Courtois et Matias Dituro.

Le week-end précédent, à Elche, il a même inscrit le but de la victoire 2-1, sur une passe de David Silva, son premier but de la saison en Liga.

En contrat jusqu’en 2024 à la Real Sociedad, Robin Le Normand n’a jamais connu les honneurs de la sélection française. Mais pour lui, c’est très clair, il veut « jouer avec la France ». « Il ne faut pas s’emballer. L’équipe de France, bien sûr, j’en rêve, comme tout joueur français. Mais j’ai encore du travail », temporisait le joueur dans un entretien à l’AFP il y a deux ans, en février 2020.



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.