fbpx

Scandale du «partygate» : Boris Johnson s'excuse «sans réserve» devant le Parlement


Mis à jour à l’instant

Lors de sa déclaration devant la Chambre des communes, le premier ministre a présenté ses excuses pour avoir participé à une fête à Downing Street en plein confinement.

Le premier ministre britannique Boris Johnson s’est excusé mardi 19 avril «sans réserve» devant les députés après s’être vu infliger une amende pour avoir enfreint les restrictions anti-Covid en juin 2020.

À lire aussiLe glaive du «Partygate» reste suspendu au-dessus de Boris Johnson

Présentant ses excuses, Boris Johnson a affirmé qu’il ne lui «était pas venu à l’esprit, à l’époque ni par la suite», que sa participation à un bref rassemblement pour son anniversaire à Downing Street «pouvait constituer une violation des règles» alors en vigueur.



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.