fbpx

dans le Donbass, Sievierodonetsk de nouveau bombardée ; Zelensky regrette le manque d’« unité » des pays occidentaux


Fuyant les sanctions, de nombreux entrepreneurs russes affluent à Dubaï

Hommes d’affaires, entrepreneurs, avocats, artistes… de plus en plus de Russes s’installent à Dubaï. Affectés par les sanctions liées à l’invasion russe de l’Ukraine, ils sont les « bienvenus » dans le riche émirat du Golfe en quête d’expatriés aisés.

A IFZA, l’une des nombreuses zones franches créées pour attirer les investissements étrangers, « le nombre d’entrepreneurs et de start-up russes a été multiplié par dix par rapport à l’année dernière », affirme son directeur exécutif Jochen Knecht. « Cela a commencé avec les sociétés de technologie, de logiciels. Maintenant, on trouve toutes sortes de compagnies, des galeries d’art, des revendeurs, des fournisseurs de pièces de rechange », énumère-t-il. Les sociétés « viennent avec des employés, louent des bureaux, des entrepôts », ajoute cet expatrié à Dubaï, l’un des sept émirats qui composent les Emirats arabes unis.

Etranglés par les sanctions économiques imposées à Moscou, les chefs d’entreprise sont séduits par le hub des affaires et de la finance, à la fiscalité avantageuse, de Dubaï, mais aussi la neutralité affichée du pays vis-à-vis du conflit ukrainien, estime M. Knecht. Les « investisseurs russes sont les bienvenus », insiste-t-il, dans un pays de neuf millions d’habitants comptant 90 % d’étrangers, en majorité des travailleurs peu qualifiés d’Asie. Dubaï cherche aussi à attirer les investisseurs en pleine reprise post-Covid.

Destination touristique de luxe, Dubaï, souvent accusée d’être un paradis fiscal, a toujours été fréquentée par une clientèle russe aisée, intéressée notamment par l’immobilier. Parmi elle, des oligarques aujourd’hui sanctionnés par les Occidentaux, comme l’ancien propriétaire du club de Chelsea, Roman Abramovitch, qui visitait des maisons à Dubaï en mars dernier, selon l’agence Bloomberg.



Lire la suite
www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.