fbpx

Les actions reculent à nouveau en attendant la BCE



Les actions reculent à nouveau en attendant la BCE

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes reculent en début de séance jeudi à l’approche des annonces de la Banque centrale européenne (BCE), qui pourrait donner de nouvelles indications sur le resserrement de sa politique monétaire pour les mois à venir.

À Paris, le CAC 40 perd 0,55% à 6.413,42 points vers 07h55 GMT. À Londres, le FTSE 100 cède 0,77% et à Francfort, le Dax recule de 0,76%.

L’indice EuroStoxx 50 est en baisse de 0,63%, le FTSEurofirst 300 de 0,94% et le Stoxx 600 de 0,7%.

Les investisseurs sont pleinement tournés vers la BCE, qui devrait signaler l’arrêt prochain de son programme d’achats d’obligations sur les marchés avant le relèvement de ses taux lors de la réunion de juillet, une première étape vers la fin de sa politique de taux négatifs.

« Le début des hausses de taux est prévu pour juillet mais la vitesse et l’ampleur des mesures que prendra la BCE pour tenter de contenir la flambée des prix ne sont pas claires », a déclaré Susannah Streeter, chez Hargreaves Lansdown.

« La BCE a indiqué qu’elle préférerait suivre une approche progressive avec une série de hausses de 25 points de base mais avec les banques centrales d’Australie et d’Inde qui ont pris des mesures plus fortes cette semaine, la probabilité d’une ligne plus dure de la part de la BCE augmente rapidement », a ajouté l’analyste.

Le communiqué de la BCE est attendu pour 11h45 GMT, avec 45 minutes plus tard la traditionnelle conférence de presse de la présidente de l’institution de Francfort, Christine Lagarde.

Le Nikkei à Tokyo a clôturé à l’équilibre tandis que les marchés chinois ont souffert de la réintroduction de restrictions de circulation dans des quartiers de Shanghaï à cause du COVID-19.

L’indice CSI300 a perdu 1,05% et le SSE de Shanghaï 0,76%.

Aux valeurs, EDF gagne 5,26% après un article des Echos évoquant à nouveau l’intérêt du gouvernement pour une nationalisation du groupe.

TotalEnergies gagne 0,27%, soutenu par un conseil de Credit Suisse à « surperformance », tandis que Sodexo (+0,6%) profite du passage à « acheter » de HSBC.

Elior abandonne 4,01% après l’abaissement de recommandation de HSBC à « conserver ».

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.