fbpx

Covid: Sanofi rapporte des résultats encourageants pour son vaccin



Covid: Sanofi rapporte des résultats encourageants pour son vaccin

Sanofi a enregistré des résultats encourageants pour son candidat-vaccin nouvelle génération utilisé comme dose de rappel contre le Covid-19, lors de deux essais cliniques sur ce sérum qu’il développe conjointement avec le britannique GSK, a-t-il annoncé lundi.

Le laboratoire français, qui n’a toujours pas commercialisé de vaccin contre le Covid-19, poursuit ses essais sur l’homme, y compris comme dose de rappel, alors qu’une majorité de la population des pays occidentaux a déjà reçu une primo-vaccination.

Dans ce cadre, les données d’une étude de phase III (la dernière avant la mise sur le marché) sur le candidat-vaccin de rappel nouvelle génération de Sanofi et GSK a induit une « augmentation significative » des concentrations d’anticorps neutralisants, comparativement aux concentrations précédant l’administration de la dose de rappel, précise Sanofi dans son communiqué.

Cette augmentation de la défense immunitaire s’est confirmée « contre de multiples variants préoccupants » chez des adultes primo-vaccinés par des vaccins à ARN messager, les vaccins mis au point par Pfizer/BioNTech et Moderna.

Les données préliminaires montrent une augmentation de 40 fois des concentrations d’anticorps neutralisants contre la sous-lignée BA.1 du variant Omicron. En outre, souligne Sanofi, le candidat-vaccin de rappel nouvelle génération a doublé le nombre d’anticorps neutralisants contre les sous-lignées BA.1 et BA.2 d’Omicron, comparativement au vaccin de rappel basé sur la souche originelle du virus.

Evaluations complémentaires

Parallèlement, une étude indépendante menée par l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) a permis de démontrer qu’après une primo-vaccination par deux doses du vaccin Cominarty de Pfizer-BioNTech, le candidat-vaccin de rappel de Sanofi-GSK a induit une réponse immunitaire plus forte (mesurée par les concentrations d’anticorps neutralisants générés) que le vaccin de rappel de Pfizer-BioNTech ou que le vaccin de rappel première génération de Sanofi-GSK, ciblant la souche originelle du virus, fait valoir le groupe français.

Sanofi et GSK ont développé ce nouveau candidat-vaccin de rappel parallèlement aux évaluations réglementaires dont fait actuellement l’objet leur candidat-vaccin de première génération. Il entend soumettre l’ensemble des données sur ce nouveau sérum dans les prochaines semaines, afin de le mettre à disposition dans le courant de l’année.

Sanofi développe un vaccin à protéine recombinante, qui utilise la protéine spike (la spicule) du virus comme antigène pour aider l’organisme à le reconnaître.

(AFP)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.