fbpx

Lourdes condamnations à Cuba après les manifestations de l’an dernier



Lourdes condamnations à Cuba après les manifestations de l'an dernier

LA HAVANE (Reuters) – Près de 400 personnes ont été sanctionnées par la justice cubaine près d’un an après les rassemblements auxquels ont participé des milliers de manifestants qui exprimaient leur hostilité à l’encontre de la politique du gouvernement de Miguel Diaz-Canel.

Ces manifestations, les plus importantes organisées depuis la révolution de 1959, s’étaient déroulées dans un contexte de crise sociale exacerbée par la crise sanitaire liée au COVID-19.

Sur les 381 personnes condamnées, 297 ont écopé de peines allant de 5 à 25 ans de prison pour des crimes de sédition, sabotage, vol avec violence ou encore atteinte à l’ordre public, a dit le ministère public cubain dans un communiqué diffusé par les médias d’Etat.

Le bureau du procureur général souligne que 84 personnes, dont une quinzaine de jeunes gens, ont échappé à la prison, et met en garde ceux qui seraient tentés de récidiver.

Les organisations de défense des droits de l’homme, les Etats-Unis et l’Europe ont dénoncé les conditions dans lesquelles les accusés ont été jugés, reprochant un manque de transparence des autorités cubaine et demandé la libération des individus emprisonnés.

(Nelson Acosta; version française Nicolas Delame)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.