fbpx

face à la hausse des cas, serait-il utile de réinstaurer le masque dans les transports ?


Le masque n’est plus obligatoire dans les transports en commun depuis le 16 mai. Philippe LOPEZ / AFP

LA VÉRIFICATION – C’est ce qu’a «demandé» la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon, qui, sans toutefois aller «jusqu’à l’obligation», parle d’un quasi «devoir citoyen». Sur quels fondements scientifiques ?

Une forte incitation, mais pas encore d’obligation. Lundi 27 juin au soir, sur RTL, la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon a demandé «aux Français de remettre le masque dans les transports», face à la hausse des cas de Covid-19 en France. «Je n’irais pas jusqu’à l’obligation, mais je (le) demande. Il suffit de regarder un hall de gare ou un train bondé pour savoir qu’il faut se protéger soi-même et les autres. C’est quasiment un devoir citoyen», a insisté la ministre, évoquant même le port du masque dans tous «les lieux clos».

Depuis plusieurs jours, les spécialistes se succèdent sur les plateaux de télévision pour réclamer le retour de cette protection désormais bien connue des Français, abandonnée le 16 mai dernier. En cause, la courbe ascendante des cas de Covid-19 dans l’Hexagone depuis la mi-juin. Selon la base de données Our World in Data, la France a ainsi enregistré plus de 71.000 nouveaux cas quotidiens en moyenne sur sept jours au lundi 27 juin. À titre de comparaison, ce nombre s’élevait à un peu plus de 15.000 le 13 juin. Pour l’heure, ce rebond ne se traduit pas par une hausse franche des admissions à l’hôpital et en soins critiques. Mais il pose la question, comme à chaque début de vague, d’un retour à certaines restrictions sanitaires, dont le port du masque dans les transports. Et de son caractère obligatoire.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.