fbpx

les tests effectués par l’organisateur sont-ils moins rigoureux que ceux menés par les équipes ?


L’organisation de course, dont les méthodes ont été pointées du doigt par une association de médecins belges, procède à de nouveaux tests Covid sur tout le peloton ce dimanche et lundi.

Envoyé spécial à Mende

Dimanche soir, dès la fin de l’étape entre Rodez et Carcassonne, tous les coureurs (puis les staffs, lundi) des équipes passeront un nouveau test antigénique organisé par l’organisation de course. Il s’agira de la deuxième et dernière batterie d’examens menée par ASO depuis le départ de l’épreuve au Danemark. La première avait abouti, il y a une semaine, sur un résultat négatif pour l’ensemble des athlètes.

Des tests «indignes» d’une organisation selon des médecins belges

Ces résultats avaient alimenté la suspicion de l’association des médecins sportifs et de l’effort de Belgique (SKA), estimant que ces tests n’avaient pas tous été réalisés dans «les règles de l’art». «L’écouvillon n’étant pas inséré assez loin dans le nez», a déploré jeudi l’association, pas tendre avec la direction de l’épreuve «C’est indigne d’une organisation comme ASO», avait ajouté Tom Teulingkx , président du SKA, s’étonnant du zéro pointé alors que les tests pratiqués par les équipes, avaient…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.