fbpx

SAS: Poursuite des négociations alors que la grève entre dans sa troisième semaine



SAS: Poursuite des négociations alors que la grève entre dans sa troisième semaine

STOCKHOLM (Reuters) – La compagnie aérienne scandinave SAS et les syndicats de pilotes poursuivent les négociations lundi dans le but de mettre fin à une grève qui entre dans sa troisième semaine.

La plupart des pilotes de SAS en Suède, au Danemark et en Norvège ont débrayé le 4 juillet après l’échec des négociations sur les conditions liées au plan de sauvetage de la compagnie. Les parties sont retournées à la table des négociations dans la capitale suédoise le 13 juillet. 

« J’espère que le problème sera résolu », a déclaré à la presse Jan Levi Skogvang, l’un des responsables syndicaux représentant les pilotes de SAS, à son arrivée aux négociations lundi.

Le titre SAS grimpait de 11,6% à 07h27 GMT alors que les négociations se poursuivaient, bien que l’action ait chuté de près de 70% au cours de l’année dernière.

Les négociations se sont poursuivies tout au long du week-end lors d’une session marathon de 33 heures sans pause.

Les parties ont fait des progrès mais des questions importantes doivent encore être résolues, a déclaré un médiateur tard dimanche. 

SAS, en difficulté, a besoin d’attirer de nouveaux investisseurs et d’obtenir un financement provisoire, affirmant qu’elle doit d’abord réduire ses coûts pour atteindre ces objectifs.

Les pilotes employés par SAS Scandinavia ont déclaré, après l’échec des négociations, qu’ils accepteraient des baisses de salaire limitées et des conditions moins favorables, tandis que SAS a déclaré que les concessions offertes n’étaient pas suffisantes pour lui permettre de mener à bien le plan de sauvetage annoncé en février. 

Les syndicats exigent également que les pilotes licenciés pendant la pandémie de COVID-19 soient réembauchés par SAS Scandinavia plutôt que d’être mis en concurrence avec des candidats externes pour des emplois à des conditions moins attractives.

Pour la journée de lundi, 183 vols SAS, soit 57% des vols prévus, ont été annulés, selon la plateforme de suivi des vols FlightAware. Les pilotes de SAS Link et SAS Connect ne sont pas en grève.

(Reportage Anna Ringstrom et Gwladys Fouche; version française Elitsa Gadeva, édité par Kate Entringer)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.