fbpx

Salon de Farnborough: Boom, le dernier des Mohicans du supersonique


Jeter l’éponge ? Pas le style de Blake Scholl. Malgré le choc de la pandémie de Covid, et la vague de disparition de projets d’avions supersoniques, qui a notamment emporté le favori Aerion, le fondateur de Boom Supersonic n’a rien perdu de son légendaire enthousiasme. Dans une salle de conférences bondée au cœur du salon de Farnborough, la start-up de Denver (Colorado) a dévoilé, mardi 19 juillet, le design définitif de son jet Overture, qui se veut le premier appareil supersonique civil depuis le Concorde. Cet avion de 65 à 80 passagers, capable de voler à Mach 1,7 (2.100km/h) et facturé 200 millions de dollars, sera équipé de quatre moteurs, avec des ailes aux courbures très caractéristiques, poétiquement surnommées « ailes de mouette ». « Comme si le Concorde et le 747 avaient eu un bébé », résume Blake Scholl. L’avionneur affirme avoir testé 51 designs différents et réalisé 26 millions d’heures de simulation pour aboutir à ce design définitif.

Le jet Overture atteindrait la vitesse de Mach 1.7 Crédit : Boom Supersonic

Le jet Overture doit atteindre la vitesse de Mach 1.7 (Boom Supersonic)

Avec la liquidation d’Aerion en 2021, pourtant soutenu par Lockheed Martin, Boeing et GE Aviation, Boom se retrouve un peu seul sur le créneau du supersonique. Pas de quoi effrayer Blake Scholl, qui peut compter sur le soutien de gros bonnets du secteur. Boom avait déjà frappé fort en obtenant, en juin 2021, un engagement d’achat de la compagnie américaine United pour 15 appareils, plus 35 en option. La start-up multiplie désormais



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.