fbpx

Fumée, cendres, consommation d’eau… Des précautions sont requises


Le P
r Patrick Dehail. ARS Nouvelle-Aquitaine

ENTRETIEN – Le professeur Patrick Dehail détaille les conseils à apppliquer suite aux incendies enGironde.

Le Pr Patrick Dehail est conseiller médical et scientifique du directeur général de l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine.

LE FIGARO. – Si les incendies sont «fixés», ils ne sont pas encore totalement éteints. Que conseillez-vous à ceux qui pourraient encore être exposés aux fumées?

Pr Patrick DEHAIL. – Les particules en suspension dans l’air, issues de la combustion du bois, sont irritantes pour les poumons et le système ORL, parfois pour les yeux. Lorsque l’on se trouve dans une zone où transite de la fumée, mieux vaut donc limiter son exposition en réduisant ses déplacements et le temps passé à l’extérieur. Bien sûr, pratiquer une activité physique dehors est déconseillé. Dans les maisons, il est possible de se calfeutrer en occultant les aérations avec des linges mouillés et en coupant les VMC. Si l’on est quand même exposé directement à la fumée, on peut envisager de porter un masque du même type que ceux utilisés contre le Covid. C’est particulièrement vrai pour les personnes…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.