fbpx

La famille fondatrice de Tod’s lance une OPA pour sortir le groupe de luxe de la Bourse



La famille fondatrice de Tod's lance une OPA pour sortir le groupe de luxe de la Bourse

MILAN (Reuters) – La famille fondatrice et principal actionnaire de Tod’s s’apprête à lancer une offre publique d’achat (OPA) sur une partie des actions du fabricant de chaussures de luxe qu’elle ne détient pas encore afin de retirer le groupe de la bourse de Milan, a annoncé mercredi la holding des frères Della Valle.

Diego Della Valle, fondateur et président du groupe, et son frère Andrea Della Valle devraient lancer l’offre à 40 euros par action, ce qui représente une prime de 19,7% sur le cours de clôture du groupe italien mardi.

En Bourse, le titre gagnait 21,5% à 40,6 euros vers 07h39 GMT.

Tod’s a lancé fin 2017 une nouvelle stratégie pour relancer ses marques et attirer une clientèle plus jeunes mais la pandémie de COVID-19 a entravé ses initiatives.

Les ventes du groupe ont rebondi de près de 40% l’an dernier après cinq années de baisse consécutives.

L’offre des frères Della Valle, qui détiennent directement et indirectement une participation de 64,45% dans Tod’s, vise 25,55% du capital par le biais de la holding DeVa Finance.

« L’objectif est de valoriser les différentes marques du groupe, en leur donnant une forte visibilité individuelle et une autonomie opérationnelle », ont-ils déclaré dans le communiqué.

Les 10% restants sont détenus par Delphine SAS, une filiale de LVMH.

Delphine SAS a conclu un accord avec les frères Della Valle, en vertu duquel la société n’apportera pas ses parts à l’offre et restera actionnaire du groupe avec le même niveau de participation.

(Reportage Agnieszka Flak, version française Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.