fbpx

Sénégal: La coalition au pouvoir perd la majorité parlementaire



Sénégal: La coalition au pouvoir perd la majorité parlementaire

par Diadie Ba

DAKAR (Reuters) – La coalition au pouvoir au Sénégal, Benno Bokk Yakaar (BBY), a perdu la large majorité dont elle disposait au Parlement, obtenant seulement deux sièges de plus que deux coalitions d’opposition à l’issue des élections législatives, a annoncé jeudi la commission électorale.

D’après les résultats provisoires du scrutin de dimanche, la coalition du président Macky Sall a obtenu 82 des 165 sièges de députés, tandis que deux alliances d’opposition, Yewwi Askane Wi (YAW) et Wallu, ont remporté toutes deux 80 sièges.

En 2017, lors des précédentes élections législatives, BBY avait remporté 125 sièges.

Ce recul s’explique par une colère publique grandissante à l’égard de Macky Sall, alimentée en partie par le refus du chef de l’Etat de déclarer clairement qu’il ne briguera pas un troisième mandat en 2024, en violation de la limite en la matière.

La frustration de la population du pays d’Afrique de l’Ouest, d’ordinaire stable, découle aussi des difficultés économiques provoquées par la crise sanitaire du coronavirus et par l’inflation.

Aucune déclaration officielle n’a été effectuée par les partis politiques.

Parti au pouvoir et opposition ont revendiqué plus tôt cette semaine la victoire, un chef de file de l’opposition prévenant toutefois que BBY tenterait de « voler » le scrutin – des accusations rejetées par la coalition au pouvoir.

(Rédigé par Sofia Christensen et Alessandra Prentice; version française Jean Terzian)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.