fbpx

Xi Jinping convertit sa stratégie «zéro Covid» en arme politique


Xi Jinping, le 1er juillet à Hong Kong, son premier déplacement hors de la Chine continentale depuis le début de la pandémie. REUTERS

ANALYSE – Le président chinois entend conforter son pouvoir à l’approche du congrès du Parti prévu à l’automne.

Correspondant en Asie

Ultime coup de gong pour Xi Jinping avant de prolonger son règne au long cours. Le président chinois a sonné la mobilisation générale du régime communiste à la veille du congrès du Parti, qui se tiendra «à un moment crucial», cet automne, sur fond de tensions géopolitiques avec les États-Unis, de ralentissement de la croissance et de reprise épidémique. Le «Prince rouge» a dramatisé les enjeux du plus important rendez-vous politique quinquennal de la deuxième puissance mondiale dans un discours offensif de campagne. Le 27 juillet, il a vanté son bilan devant plus de deux cents hauts cadres réunis à Pékin, entrouvrant déjà la voie à un quatrième mandat au-delà de 2027.

«Nous devons tenir bien haut la bannière du socialisme aux caractéristiques chinoises» pour les cinq prochaines années, «et au-delà», a assené ce fils d’un compagnon de route de Mao sur un ton triomphaliste. «Les cinq dernières années ont été extraordinaires et nous avons mené efficacement le peuple chinois…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Lire la suite
www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.