fbpx

Foxconn prudent pour le 3e trimestre face au ralentissement des ventes de smartphones



Foxconn prudent pour le 3e trimestre face au ralentissement des ventes de smartphones

par Yimou Lee et Sarah Wu

TAIPEI (Reuters) – Foxconn, l’un des principaux sous-traitants d’Apple, a livré mercredi des perspectives prudentes pour le trimestre en cours en raison du ralentissement de la demande de smartphones après un boom alimenté par la pandémie de COVID-19.

Le groupe taïwanais a également publié des résultats pour le trimestre achevé en juin au-dessus des attentes.

Les commentaires de Foxconn font écho à ceux d’autres groupes technologiques asiatiques qui ont mis en garde contre une baisse des ventes de smartphones, de téléviseurs et de gadgets électroniques, alors que l’inflation galopante et les craintes croissantes de récession réduisent les dépenses des ménages.

Foxconn a été largement protégé jusqu’à présent car la popularité des iPhones, qu’il assemble, a perduré parmi sa clientèle fidèle et relativement aisée.

L’entreprise a estimé mercredi que la hausse de l’inflation aurait un impact limité sur la demande de smartphones de milieu et de haut de gamme sur le reste de l’année.

Mais les analystes jugent qu’Apple devrait s’attendre à une demande plus faible en Chine, où l’économie subit toujours les effets des restrictions strictes imposées à chaque flambée épidémique de COVID-19.

Foxconn relève que l’électronique grand public dite intelligente, y compris les smartphones – son principal moteur d’activité – a affiché une « croissance significative » au deuxième trimestre et représenté la moitié de son chiffre d’affaires global. La société prévoit néanmoins une croissance stable de ses revenus pour le trimestre clos en septembre.

Le bénéfice net et le chiffre d’affaires pour le trimestre avril-juin ont tous deux augmenté de 12%, et le président du conseil d’administration de la société, Liu Young-way, a déclaré lors d’une conférence téléphonique que ces chiffres témoignaient de la « résilience » de l’entreprise face aux problèmes liés aux chaînes d’approvisionnement.

« Nos clients, et nous-mêmes, sommes tous de grandes entreprises technologiques mondiales, et avons des capacités de gestion de la chaîne d’approvisionnement relativement fortes. Cet avantage nous permet de minimiser l’impact de toute pénurie de matériaux », a déclaré Liu Young-way.

Le groupe a réaffirmé s’attendre à ce que son chiffre d’affaires global augmente cette année, au lieu de rester stable comme prévu précédemment, mais n’a toutefois pas fourni de perspectives chiffrées.

(Reportage Yimou Lee et Sarah Wu ; rédigé par Sayantani Ghosh ; version française Elena Vardon, édité par Jean-Stéphane Brosse)



Lire la suite
www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.